UN PRO­JET DE 300 M $

Jon­quière pour­rait ac­cueillir une usine de li­qué­fac­tion de gaz na­tu­rel

Le Quotidien - - LA UNE - DE­NIS VILLENEUVE dvil­le­neuve@le­quo­ti­dien.com

Jon­quière pour­rait être le site d’ac­cueil d’une usine de li­qué­fac­tion de gaz na­tu­rel des­ti­née à ap­pro­vi­sion­ner en éner­gie les alu­mi­ne­ries, mines et usines de bou­le­tage de fer de la Côte-Nord et du Nord-du-Qué­bec, un pro­jet qui né­ces­si­te­ra un in­ves­tis­se­ment de plus ou moins 300 M$. Le conseil de Saguenay s’est réuni en séance ex­tra­or­di­naire, ven­dre­di, afin d’ac­cor­der son ap­pui à un tel pro­jet qui ver­rait le jour dans les zones in­dus­trielles de Jon­quière dis­po­sant des in­fra­struc­tures né­ces­saires.

Les élus ont dé­ci­dé de prendre les de­vants et de se po­si­tion­ner à une se­maine de la date li­mite pour le dé­pôt d’un pro­jet. L’ap­pel d’offres avait été lan­cé en août der­nier par le mi­nis­tère de l’Éner­gie et des Res­sources na­tu­relles et la So­cié­té du Plan Nord et vi­sait à ap­pro­vi­sion­ner la Côte-Nord et le Nord-du-Qué­bec en gaz na­tu­rel.

La Côte-Nord est l’une des seules ré­gions du Qué­bec à ne pas être des­ser­vie en gaz na­tu­rel, alors que la consom­ma­tion in­dus­trielle de pé­trole est im­por­tante en rai­son de la pré­sence de grands pro­duc­teurs in­dus­triels comme des alu­mi­ne­ries, so­cié­tés mi­nières, ar­ma­teurs et trans­por­teurs ma­ri­times.

L’ap­pel de Qué­bec lan­cé au­près des dis­tri­bu­teurs de gaz na­tu­rel vise à ap­pro­vi­sion­ner cette ré­gion avec un vo­lume mi­ni­mal de 245 000 mètres cubes de gaz na­tu­rel li­qué­fié sur une base an­nuelle, au plus tard 36 mois après la date de si­gna­ture d’une en­tente de prin­cipe avec le gou­ver­ne­ment.

En en­tre­vue après la séance du conseil, la mai­resse Jo­sée Néron a dé­cla­ré que Saguenay a dé­ci­dé de prendre po­si­tion parce qu’un pro­mo­teur a ap­pro­ché Pro­mo­tion Saguenay il y a quelques se­maines avec l’in­ten­tion de dé­po­ser un pro­jet d’usine de li­qué­fac­tion de gaz na­tu­rel à pe­tits vo­lumes à Saguenay, spé­ci­fi­que­ment à Jon­quière, point d’ar­ri­vée du ga­zo­duc d’Éner­gir en pro­ve­nance de Trois-Ri­vières, amé­na­gé il y a plus d’une tren­taine d’an­nées.

La mai­resse, ac­com­pa­gnée de la conseillère et présidente de l’ar­ron­dis­se­ment de Jon­quière, Ju­lie Dufour, a dé­cla­ré que Saguenay a vou­lu lan­cer un mes­sage clair au pro­mo­teur, af­fir­mant que la Ville est prête et dis­pose de tous les atouts né­ces­saires pour ac­cueillir un pro­jet d’une telle im­por­tance. Mme Dufour a in­di­qué que l’exis­tence d’Hy­dro-Jon­quière et de son ré­seau de dis­tri­bu­tion d’élec­tri­ci­té, ca­pable de pour­voir une telle usine grande consom­ma­trice d’éner­gie élec­trique, re­pré­sente un de ses atouts en plus de pro­cu­rer des re­ve­nus sup­plé­men­taires à la Ville.

Rap­pe­lons qu’une telle des­serte a pour fonc­tion de faire des­cendre le gaz na­tu­rel à une tem­pé­ra­ture de moins 162 de­grés, étape où il passe de l’état ga­zeux à li­quide.

Éner­gir compte par­ti­ci­per à l’ap­pel de pro­po­si­tion lan­cée en août der­nier et dont la date de clô­ture a été re­por­tée au 22 oc­tobre. — Da­vid Lau­re­ti

— AR­CHIVES LA PRESSE

Le gaz li­qué­fié ser­vi­rait à ap­pro­vi­sion­ner en éner­gie les mines de la Côte-Nord et du Nord-du-Qué­bec.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.