La li­ber­té au­ra été de courte du­rée

Le Quotidien - - ACTUALITÉS - STÉ­PHANE BÉ­GIN sbe­gin@le­quo­ti­dien.com

La li­ber­té au­ra été de courte du­rée pour Sa­rah-Lyne Ga­gnon. Après avoir ob­te­nu la clé­mence du tri­bu­nal, le 28 sep­tembre der­nier, avec un sur­sis de sen­tence, la femme de 43 ans a été ar­rê­tée, jeu­di, en pos­ses­sion de co­caïne.

La cliente de Me Oli­vier Théo­rêt, de l’Aide ju­ri­dique, a com­pa­ru ven­dre­di ma­tin de­vant le juge Paul Gui­mond, de la Cour du Qué­bec, le même ma­gis­trat qui avait cru à la ré­ha­bi­li­ta­tion de la vo­leuse.

Jeu­di, les agents du Ser­vice de po­lice de Saguenay (SPS) ont pro­cé­dé à l’ar­res­ta­tion de la femme au long pas­sé ju­di­ciaire. Ils ont trou­vé une quan­ti­té as­sez im­por­tante de poudre blanche sur elle pour l’ac­cu­ser de pos­ses­sion dans le but d’en faire le tra­fic. Elle est aus­si ac­cu­sée de pos­ses­sion de mé­tam­phé­ta­mine et de bris de condi­tion.

Le 28 sep­tembre, le juge Gui­mond avait ac­cep­té la sug­ges­tion des avo­cats d’ac­cor­der un sur­sis de sen­tence d’une du­rée de 18 mois à l’ac­cu­sée en lien avec des ac­cu­sa­tions de vols.

Celle-ci se de­vait de gar­der la paix et d’avoir une bonne conduite. Sa­rah-Lyne Ga­gnon ne de­vait pas com­mettre de faux pas et sur­tout ne pas re­ve­nir de­vant le tri­bu­nal. Ce­la au­ra du­ré 13 jours.

Ga­gnon pas­se­ra la fin de se­maine der­rière les bar­reaux. Elle de­vrait su­bir son en­quête de re­mise en li­ber­té le mar­di 16 oc­tobre, à moins qu’elle ne dé­cide de ré­gler son dos­sier.

Il est pos­sible de croire que son sur­sis de sen­tence pour­rait se trans­for­mer en une pé­riode de dé­ten­tion ferme en pri­son. Et une peine sup­plé­men­taire pour­rait s’ajou­ter pour les ac­cu­sa­tions des der­nières heures.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.