Ça ré­pond aux be­soins, af­firme le pro­mo­teur

Le Quotidien - - ACTUALITÉS - MY­RIAM AR­SE­NAULT mar­se­nault@le­quo­ti­dien.com

Le pro­mo­teur Jean-Mi­chel Trem­blay est convain­cu que son nou­veau dé­ve­lop­pe­ment, Pro­jet Sept, pour­rait com­bler les be­soins des La­ter­rois, en plus de mieux des­ser­vir la route 175.

Le pro­met­teur est per­sua­dé que la de­mande pour une troi­sième sta­tion-ser­vice est là, en plus du be­soin pour tous les autres ser­vices. « Nous sommes deux ré­si­dants de La­ter­rière et nous avons conduit une étude de mar­ché afin de voir si le pro­jet en va­lait vrai­ment la peine, et tout est po­si­tif », a ex­pli­qué le pro­mo­teur, en en­tre­vue té­lé­pho­nique avec Le Pro­grès.

Ce centre mul­ti­ser­vice comp­te­rait plu­sieurs uni­tés. Au rez-de-chaus­sée, on re­trou­ve­rait une phar­ma­cie, un dé­pan­neur, une sta­tion à es­sence libre-ser­vice avec un la­veau­to ma­nuel, une chaîne de res­tau­ra­tion ra­pide et un res­tau­rant à la carte. À l’étage du des­sus, il y au­rait un den­tiste, une cli­nique mé­di­cale, une salle de ré­cep­tion et plu­sieurs lo­caux com­mer­ciaux, pour les en­tre­prises pré­sen­te­ment éta­blies à La­ter­rière qui cherchent un em­pla­ce­ment plus mo­derne.

Pour le pro­met­teur, l’em­pla­ce­ment est très stra­té­gique. « C’est la porte du Saguenay et du Nord. La clien­tèle qu’on re­ce­vrait pro­vien­drait de tout le Qué­bec et de l’On­ta­rio. L’offre pré­sente n’est pas adé­quate pour la po­pu­la­ri­té de la route », a-t-il no­té.

En plus, il consi­dère que les La­ter­rois ne sont pas des­ser­vis cor­rec­te­ment pour les ser­vices de pro­fes­sion­nels. « Les gens au­jourd’hui n’ont pas tou­jours le temps de faire une ving­taine de mi­nutes de route pour al­ler à leurs ren­dez-vous. »

Son pro­jet amè­ne­rait plu­sieurs soins mé­di­caux, en plus de créer des em­plois. « Des em­plois étu­diants, il n’en pleut pas à La­ter­rière. Les jeunes pour­raient tra­vailler près de chez eux », s’est-il ré­joui.

Se­lon Jean-Mi­chel Trem­blay, si le pro­jet n’est pas ac­cep­té com­plè­te­ment, il n’y a pas de pro­jet.

MI­CHEL POT­VIN AP­PUIE LE PRO­JET SEPT

Le conseilleur mu­ni­ci­pal du sec­teur, Mi­chel Pot­vin, ap­puie le Pro­jet Sept. « C’est un pro­jet ul­tra in­té­res­sant. C’est notre rôle au conseil d’éva­luer les pro­jets se­lon leur glo­ba­li­té et de voir si c’est dans l’in­té­rêt des ci­toyens », a af­fir­mé le conseiller, joint par Le Pro­grès. Se­lon lui, il y a 10 ans, le pro­jet pro­po­sé n’était pas as­sez glo­bal, et c’est ce qui a me­né à un ré­fé­ren­dum. « Cette an­née, le pro­jet est plus in­té­res­sant, plus com­plet, et va cer­tai­ne­ment fa­vo­ri­ser les gens de La­ter­rière », a-til as­su­ré. Bien sûr, il com­prend que le com­plexe fe­rait quelques dé­çus, mais il reste per­sua­dé qu’il y a de la place pour tout le monde.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.