BRUNCH-BÉ­NÉ­FICE POUR LA FI­BROSE KYS­TIQUE Ins­pi­rée par sa cou­sine

Le Quotidien - - LE MAG -

Cer­taines per­sonnes sont ca­pables de trans­for­mer de dures épreuves en quelque chose de po­si­tif, et même d’uti­li­ser leur souf­france pour ve­nir en aide à leur communauté. Em­ma­nuelle Gau­thier en est un bon exemple. Lors­qu’elle a com­men­cé sa der­nière an­née au se­con­daire, en sep­tembre der­nier, Em­ma­nuelle de­vait pen­ser à un pro­jet dans le cadre de son cours en en­tre­pre­neu­riat. La jeune femme de 16 ans s’est ins­pi­rée de sa cou­ra­geuse cou­sine de 9 ans, Ra­phaëlle Cô­té, qui doit vivre au quo­ti­dien avec des troubles de san­té re­liés à la fi­brose kys­tique.

« Dans notre fa­mille, tout le monde fait at­ten­tion à Ra­phaëlle. Il ne faut pas qu’elle soit ma­lade, si­non, c’est l’hos­pi­ta­li­sa­tion ins­tan­ta­née », sou­ligne Em­ma­nuelle.

L’élève de l’école Jean-Gau­thier d’Al­ma sou­hai­tait or­ga­ni­ser un brunch-bé­né­fice pour amasser de l’ar­gent et faire avan­cer les re­cherches sur la fi­brose kys­tique. « J’ai pen­sé à ce pro­jet il y a quelques an­nées dé­jà parce que cette cause me tient par­ti­cu­liè­re­ment à coeur, mais aus­si parce que je vois que les re­cherches avancent énor­mé­ment. C’est mo­ti­vant de voir des ré­sul­tats à court terme et l’es­pé­rance de vie aug­men­ter d’an­née en an­née », pour­suit-elle.

Comme son pro­jet était am­bi­tieux, deux autres élèves, Lau­ra Thé­berge et Mathieu Bou­chard, se sont joints à elle. Dès le mois de sep­tembre, le trio s’est mis à l’ou­vrage pour tout or­ga­ni­ser. « Dès le dé­part, nous avons de­man­dé le sou­tien de nos pa­rents via la Char­cu­te­rie L. For­tin (la mère de Mathieu) et le Res­to Ro­ber­to (la mère de Lau­ra). Ils ont tout de suite dé­ci­dé de nous ai­der comme com­man­di­taires. Par la suite, nous avons sol­li­ci­té d’autres en­tre­prises », men­tionnent Lau­ra et Mathieu.

L’ac­ti­vi­té a eu lieu le 25 no­vembre. Ra­phaëlle, la per­sonne la plus pré­cieuse de l’évé­ne­ment, était pré­sente lors du brunch.

Au bout du compte, ils ont re­mis un mon­tant de 7145 $ à la sec­tion qué­bé­coise de Fi­brose kys­tique Ca­na­da.

« Consta­ter que nos élèves ont au­tant de mo­ti­va­tion pour une cause me touche énor­mé­ment et je n’ai pas pu faire au­tre­ment que de les ai­der avec mes col­lègues Ju­lie Maltais et Pas­cal Trem­blay. Nous avons ven­du tous les billets et nous avons réus­si à avoir de nom­breux com­man­di­taires. Au fi­nal, lorsque les gens ache­taient un billet, c’est le 20 $ en en­tier qui était re­mis pour la re­cherche », ex­plique Élise Audet-La­lan­cette, tech­ni­cienne en loi­sirs à l’école Jean-Gau­thier.

Le brunch était agré­men­té de la pré­sence d’Uni­vers en fête pour amu­ser les en­fants.

De plus, La­flamme J.E. Nouveautés a pré­sen­té sa nou­velle col­lec­tion hi­ver 2019. Deux se­maines au­pa­ra­vant, une équipe de bé­né­voles avait em­bal­lé chez Maxi pour bo­ni­fier le mon­tant re­mis à la cause.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.