Choi­sit sa fa­mille

Le Quotidien - - LE MAG -

Ça fai­sait quelques fois que Maxim Gi­rard voyait un chiot noir et blanc dans la cour de son école. Mais c’est le 15 sep­tembre que l’ani­mal a dé­ci­dé que le gar­çon de 6 ans de­vien­drait son meilleur ami. « J’al­lais cher­cher Maxim à l’école et je l’at­ten­dais dans la voi­ture. Sou­dain, je le vois cou­ché par terre au mi­lieu de la cour d’école avec un chien noir », se re­mé­more sa mère Cyn­thia Gi­rard. Le chien a sui­vi son nou­vel ami jusque dans l’au­to. Après avoir at­ten­du quelques mi­nutes, pour évi­ter qu’il lui ar­rive un ac­ci­dent, la mère et son fils ont cru bon de ra­me­ner le chien, qu’ils sur­nomment Bod­dy, à la mai­son. « J’ai de­man­dé à ma fille Mé­gane de faire un mes­sage sur Fa­ce­book pour re­trou­ver sa fa­mille », pour­suit la femme de Sa­gue­nay.

Au bout de quelques mi­nutes, une édu­ca­trice de l’école leur écrit pour dire où ha­bite le chien. Il était bien connu par le per­son­nel. « On est tous em­bar­qués dans l’au­to pour al­ler re­con­duire ce­lui qu’on ai­mait dé­jà trop chez lui », men­tionne la ma­man qui adore les ani­maux. Ar­ri­vé à des­ti­na­tion, Bod­dy re­fuse de des­cendre de la voi­ture. Sa pro­prié­taire l’ap­pelle, mais rien à faire. Il reste cou­ché au fond de l’au­to, blot­ti contre Maxim. « On va le gar­der », lance le gar­çon. Au grand éton­ne­ment de tout le monde, la femme ac­cepte de lais­ser son chien à l’en­fant.

La fa­mille Gi­rard re­part donc chez elle avec leur nou­veau chiot de 7 mois croi­sé pit­bull et hus­ky.

« Au dé­but, avec tout ce qu’on en­tend sur les pit­bulls, j’étais très ré­ti­cente », men­tionne Mé­gane.

Puis, tran­quille­ment, la jeune fille de 14 ans a fi­ni par voir de la gen­tillesse dans Bod­dy. « J’ai plus peur des com­por­te­ments de mon autre chienne, Gaya, que de ceux de Bod­dy », re­marque Cyn­thia. Gaya est une chienne qui a vé­cu de­hors, au bout d’une chaîne, les pre­mières an­nées de sa vie. Elle a tou­jours eu un tem­pé­ra­ment dif­fi­cile à gé­rer.

Bod­dy n’était pas pré­vu dans la vie de Cyn­thia, qui doit pen­ser à l’édu­ca­tion et à la cas­tra­tion de son nou­veau chien très ac­tif. Mal­gré tout, ce qu’il ap­porte à son fils est au-de­là des im­pré­vus mo­né­taires. « Bod­dy est apai­sant et di­ver­tis­sant pour Maxim, qui adore jouer avec son chien », ex­plique Cyn­thia. La plu­part du temps, le duo dort en­semble dans le même lit. « C’est vrai­ment son chien », conclut Mé­gane, qui re­con­naît une belle af­fi­ni­té entre les deux com­plices.

Ce n’est pas la pre­mière fois que Cyn­thia ac­cueille un chien qui semble l’avoir choi­sie. En sep­tembre 2013, elle adop­tait Gaya, une pe­tite chienne blonde, de la gros­seur d’un beagle, qui vi­vait de­hors de­puis quatre ans. Du jour au len­de­main, avec l’ac­cord de la fa­mille, la bête s’est re­trou­vée dans le confort de la mai­son de Cyn­thia. « Avec Gaya, cô­té pro­pre­té, ça n’a ja­mais été fa­cile. Elle a tou­jours eu une peur ex­trême des laisses et des chaînes. Elle est aus­si très des­truc­trice et ne ré­agit pas bien aux étran­gers », ra­conte Cyn­thia. De­puis quelque temps, les com­por­te­ments de Gaya ont em­pi­ré. Pour cette fa­mille, le sau­ve­tage d’un ani­mal, dans le but de lui don­ner une meilleure vie, im­plique beau­coup de tra­vail.

— PHOTO LE PRO­GRÈS, MÉ­LIS­SA VIAU

Maxim et Mé­gane Gi­rard sont bien fiers de leur nou­veau chien Bod­dy. Même s’il est le meilleur ami de Maxim, toute la fa­mille l’aime.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.