Le­gault constate de l’ou­ver­ture à Ottawa

Le Quotidien - - CARRIERES - Presse ca­na­dienne

Même s’il dit consta­ter de l’ou­ver­ture de la part d’Ottawa, le pre­mier mi­nistre Fran­çois Le­gault ne quit­te­ra pas la ren­contre des pre­miers mi­nistres avec les 300 mil­lions $ ré­cla­més pour la prise en charge des de­man­deurs d’asile ayant ir­ré­gu­liè­re­ment tra­ver­sé la fron­tière de­puis l’an der­nier. À son ar­ri­vée, ven­dre­di ma­tin, ce­lui-ci a néan­moins af­fir­mé qu’il comp­tait une fois de plus pres­ser son ho­mo­logue fé­dé­ral Jus­tin Tru­deau.

« Pour ces per­sonnes qui res­tent en moyenne 18 mois au Qué­bec, on les en­voie à l’école, nous les soi­gnons, il y a des frais di­rects d’en­vi­ron 300 mil­lions $ », a es­ti­mé M. Le­gault.

Le dossier a fait l’ob­jet de dis­cus­sions entre MM. Le­gault et Tru­deau jeu­di soir, dans le cadre d’un sou­per réunis­sant les pre­miers mi­nistres. Les pour­par­lers de­vraient se pour­suivre, a in­di­qué le pre­mier mi­nistre qué­bé­cois.

Le gou­ver­ne­ment li­bé­ral de Phi­lippe Couillard avait exi­gé en mars le rem­bour­se­ment de 146 mil­lions $ pour la prise en charge des 25 000 de­man­deurs d’asile en­trés au pays de fa­çon ir­ré­gu­lière en 2017 près du poste fron­ta­lier de Saint-Ber­nard-de-La­colle. Qué­bec ré­clame dé­sor­mais en­vi­ron deux fois plus étant don­né que la pro­vince doit of­frir « beau­coup de ser­vices », comme l’édu­ca­tion ain­si que des soins de san­té, a dit M. Le­gault.

Se­lon le mi­nis­tère fé­dé­ral de l’Im­mi­gra­tion, quelque 16 000 de­man­deurs d’asile ont tra­ver­sé la fron­tière ca­na­do-amé­ri­caine de fa­çon ir­ré­gu­lière par le Qué­bec de­puis jan­vier.

M. Le­gault a af­fir­mé qu’il faut en­vi­ron 18 mois avant que le gou­ver­ne­ment fé­dé­ral dé­cide si ces per­sonnes sont consi­dé­rées comme des ré­fu­giés.

« Quand il y en a qui viennent des États-Unis, c’est dif­fi­cile à prou­ver, donc ils sont re­fu­sés, a-t-il ana­ly­sé. Pen­dant ce temps, Qué­bec, de fa­çon très hu­ma­ni­taire, paye les ser­vices. Puisque le dé­lai est cau­sé par le fé­dé­ral, ce­la de­vrait être payé par le fé­dé­ral. »

À Ottawa, conser­va­teurs, néo­dé­mo­crates et blo­quistes ont exi­gé ven­dre­di que le gou­ver­ne­ment Tru­deau paie la note.

« La de­mande est tout à fait ap­pro­priée et j’es­père que le gou­ver­ne­ment va être à l’écoute de cette de­mande », a com­men­té le dé­pu­té néo-dé­mo­crate Mat­thew Du­bé.

« La crise est mal gé­rée par Ottawa, c’est Qué­bec qui se re­trouve avec la fac­ture, a dé­non­cé le blo­quiste Ga­briel Ste-Ma­rie. La moindre des choses, c’est qu’Ottawa com­pense au lieu d’ache­ter ses wa­gons de pé­trole. »

« Le Qué­bec n’a pas à payer pour les er­reurs et les échecs du pre­mier mi­nistre », a mar­te­lé le dé­pu­té conser­va­teur Pierre Paul-Hus, en chambre.

Les conser­va­teurs re­prochent au pre­mier mi­nistre Jus­tin Tru­deau un mes­sage pu­blié sur Twit­ter en jan­vier 2017 au len­de­main de la fer­me­ture des fron­tières amé­ri­caines par le pré­sident Do­nald Trumps aux ré­fu­giés et aux res­sor­tis­sants de sept pays à ma­jo­ri­té mu­sul­mane.

Dans son ga­zouillis, M. Tru­deau sou­li­gnait que « ceux qui fuient la per­sé­cu­tion, la ter­reur et la guerre » étaient les bien­ve­nus au Ca­na­da. Quelques mois plus tard, des mil­liers de de­man­deurs d’asile ont com­men­cé à tra­ver­ser la fron­tière au che­min Rox­ham à Saint-Ber­nard-de-La­colle à par­tir des États-Unis.

« La sug­ges­tion qu’un tweet a eu un im­pact sur un phé­no­mène mon­dial est fran­che­ment ab­surde », a ré­pon­du le mi­nistre de la Sé­cu­ri­té fron­ta­lière, Bill Blair.

Les né­go­cia­tions pour le rem­bour­se­ment se pour­suivent avec Qué­bec, a-t-il ajou­té sans vou­loir dire si Ottawa a bo­ni­fié son offre ini­tiale de 36 mil­lions $ pour l’hé­ber­ge­ment tem­po­raire. Qué­bec avait re­fu­sé l’en­ve­loppe de crainte de ne pas pou­voir ob­te­nir da­van­tage d’ar­gent par la suite.

PHOTO PC, PAUL CHIAS­SON

Les pre­miers mi­nistres du Ca­na­da et du Qué­bec, Jus­tin Tru­deau et Fran­çois Le­gault.—

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.