Pas de po­li­cier à vé­lo cet été

Le Reflet du Lac - - ACTUALITÉS - PIERRE-OLI­VIER GI­RARD p-ogi­rard@le­re­flet­du­lac.com

SUR­VEILLANCE. Les po­li­ciers de la Ré­gie de po­lice de Mem­phré­ma­gog (RPM) qui sont at­ti­trés au centre-ville de Ma­gog dé­lais­se­ront les vé­los cet été au pro­fit d’une bonne marche de san­té.

Mal­gré le suc­cès de cette ini­tia­tive à deux roues au cours des der­nières an­nées, la RPM veut tes­ter une nou­velle fa­çon de faire dans le dé­ploie­ment de ses effectifs. Ain­si, les agents qui au­ront à sur­veiller la rue Prin­ci­pale et ses en­vi­rons de­vront le faire à pied, du moins, du­rant un cer­tain nombre d’heures.

Comme l’ex­plique le di­rec­teur Guy Roy, cette nou­velle fa­çon de faire va no­tam­ment per­mettre un rap­pro­che­ment avec la po­pu­la­tion. « Il y a dé­jà eu un po­li­cier en per­ma­nence qui se pro­me­nait au centre-ville, mais ça re­monte aux an­nées 1990. On veut en faire l’es­sai de nou­veau de ma­nière à s’adap­ter aux be­soins des ci­toyens, qui évo­luent constam­ment », ex­plique-t-il.

Par le pas­sé, ceux qui étaient ha­bi­tués de croi­ser les cy­clistes en uni­forme ne de­vraient pas voir une énorme dif­fé­rence. Car se­lon le chef Roy, le temps pas­sé par ses pa­trouilleurs au centre-ville de­meu­re­ra le même. «La grande dif­fé­rence est que les heures se­ront da­van­tage ré­pan­dues dans une jour­née con­trai­re­ment à nos po­li­ciers à vé­lo, qui étaient pré­sents de ma­nière consé­cu­tive à des heures fixes, pré­cise le di­rec­teur. De plus, ce ne se­ra pas tou­jours les mêmes po­li­ciers con­trai­re­ment à ceux qui étaient formés pour pa­trouiller en vé­lo. »

En plus de sur­veiller no­tam­ment les parcs et la rue Prin­ci­pale, ces agents de­vront aus­si ré­pondre aux ur­gences de l’en­semble de ce sec­teur. Donc, au be­soin, ils au­ront tou­jours leur au­to-pa­trouille à proxi­mi­té pour in­ter­ve­nir dans les meilleurs dé­lais pos­sible.

« Ce n’est pas parce qu’il n’y au­ra pas de po­li­cier à vé­lo qu’on va mettre plus de temps pour aug­men­ter le nombre de billets d’in­frac­tions ou ar­rê­ter da­van­tage de mo­to­cy­clistes aux si­len­cieux non conformes. Nos po­li­ciers vont faire le même tra­vail qu’ac­tuel­le­ment, mais de ma­nière dif­fé­rente tout sim­ple­ment », conclut-il.

(Pho­to Le Re­flet du Lac – Pierre-Oli­vier Gi­rard)

Les vé­los de la Ré­gie de po­lice se­ront tem­po­rai­re­ment ran­gés pour l’été 2018.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.