Tra­ver­sée et sen­si­bi­li­sa­tion réus­sies au lac Mas­sa­wip­pi

Le Reflet du Lac - - ACTUALITÉS - DA­NY JACQUES

EN­VI­RON­NE­MENT. La sym­bo­lique tra­ver­sée en ca­not du lac Mas­sa­wip­pi a été ai­sé­ment com­plé­tée par l’équipe de My­lène Paquette, sa­me­di der­nier. Grâce à la pré­sence de cette pre­mière per­sonne ayant tra­ver­sé l’At­lan­tique Nord en so­lo à la rame en so­li­taire en 2012, le plus com­pli­qué dé­fi de sen­si­bi­li­sa­tion à la pré­ser­va­tion de ce plan d’eau a aus­si été at­teint se­lon les or­ga­ni­sa­teurs.

Bleu Mas­sa­wip­pi es­pé­rait ras­sem­bler da­van­tage de gens pour y cé­lé­brer ses 50 ans. Peu im­porte, la di­rec­trice gé­né­rale Mi­chèle Gé­rin crie mis­sion ac­com­plie. Se­lon elle, ils étaient en­vi­ron 50, par­fois moins, par­fois plus, pour ra­mer au cô­té de Mme Paquette. «Nous étions beau­coup plus si l’on tient compte des gens sur les autres types d’em­bar­ca­tion. Même la mi­nistre Ma­rie-Claude Bi­beau a pa­gayé sur une plus courte dis­tance, tout comme des re­pré­sen­tants de mu­ni­ci­pa­li­tés et d’or­ga­nismes en­vi­ron­ne­men­taux », se ré­jouit-elle.

Mme Gé­rin a par­ti­cu­liè­re­ment ap­pré­cié l’en­ga­ge­ment de Mme Paquette, qui a été très hu­maine et très gé­né­reuse de son temps. « Cette femme ins­pi­rante épou­sait par­fai­te­ment notre cause », in­siste-t-elle.

Tou­jours se­lon la dg de Bleu Mas­sa­wip­pi, ce type d’ac­ti­vi­té per­met d’éveiller les gens à l’im­por­tance de pro­té­ger les plans d’eau. « C’est une res­pon­sa­bi­li­té col­lec­tive de s’as­su­rer de pré­ser­ver ces biens pré­cieux. Il faut com­prendre qu’un lac a ses li­mites et qu’il faut tout faire pour évi­ter des at­teindre. On a en­core du che­min à par­cou­rir, car la plage mu­ni­ci­pale de North Hat­ley a été fer­mée à deux re­prises la se­maine der­nière en rai­son des algues bleu-vert », s’at­triste-t-elle.

Chaque pe­tit geste compte, ajoute Mme Gé­rin, pour ré­duire les ap­ports en sé­di­ments et en phos­phore dans les lacs et leur bas­sin-ver­sant. Elle cible éga­le­ment l’ur­ba­ni­sa­tion, l’abat­tage d’arbres, le dé­ve­lop­pe­ment ré­si­den­tiel et les ac­ti­vi­tés agri­coles.

La pré­sence de nom­breuses em­bar­ca­tions l’in­quiète éga­le­ment, compte te­nu de la me­nace de la pro­li­fé­ra­tion de la moule zé­brée, un fléau dé­jà pré­sent au lac Mem­phré­ma­gog. «Toutes les formes d’em­bar­ca­tion doivent être la­vées avant de sillon­ner le lac Mas­sa­wip­pi. Il fait ar­rê­ter de pen­ser qu’il est pré­fé­rable d’épar­gner 15 $ que de la­ver son em­bar­ca­tion. Ça ne nous aide pas ! », pré­vient-elle.

L’équipe de My­lène Paquette (à gauche) à l’ar­ri­vée de la tra­ver­sée de 14 km du lac Mas­sa­wip­pi.(Pho­to gra­cieu­se­té – Bleu Mas­sa­wip­pi)

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.