AN­NU­LA­TION DES FRAIS DE STA­TION­NE­MENT À CASSELMAN?

Le Reflet (The News) - - ACTUALITÉS - CA­RO­LINE PRÉ­VOST ca­ro­line.pre­vost@eap.on.ca

Les nou­veaux frais de sta­tion­ne­ment pu­blic à Casselman pour­raient être an­nu­lés.

Le rè­gle­ment adop­té il y a quelques mois a fait l’ob­jet d’une re­mise en ques­tion lors d’une réunion ex­tra­or­di­naire du con­seil du vil­lage te­nue le 1er mars der­nier. Cette re­mise en ques­tion dé­coule d’une de­mande ef­fec­tuée par Ma­rio La­plante, de 417 Bus Line, lors de la réunion pu­blique du 13 fé­vrier. Il avait alors ex­pri­mé son mé­con­ten­te­ment du fait que les uti­li­sa­teurs des sta­tion­ne­ments pu­blics du vil­lage doivent dé­sor­mais se pro­cu­rer un per­mis au coût de 5 $ par jour, 10 $ par se­maine, 15 $ par mois ou 150 $ par an­née pour se sta­tion­ner toute la jour­née.

« Moi, j’ai de la mi­sère avec le fait que l’on prenne des dé­ci­sions au con­seil, et aus­si­tôt qu’ar­rive une dé­lé­ga­tion, on doute et on n’est plus cer­tain d’avoir pris les bonnes dé­ci­sions. Quand on l’a vo­té ça, on a pris la meilleure dé­ci­sion qu’on pou­vait, à ce mo­ment-là », a par­ta­gé le conseiller Mi­chel Des­jar­dins pour ou­vrir la dis­cus­sion.

« M. Des­jar­dins, vous avez rai­son dans ce que vous dites. Mais quel­que­fois, quand des gens viennent comme ça, on s’aper­çoit qu’on avait ou­blié des choses. Par­fois ça ap­porte une meilleure so­lu­tion », a ré­pon­du Con­rad La­ma­de­leine, maire du vil­lage. Et cette so­lu­tion, pro­po­sée par M. La­ma­de­leine, c’est de dé­mé­na­ger le sta­tion­ne­ment pu­blic dans une par­tie du sta­tion­ne­ment du Com­plexe JR Bris­son. À son avis, ce­la per­met­tra non seule­ment à la mu­ni­ci­pa­li­té d’an­nu­ler les frais de sta­tion­ne­ment, mais ça leur per­met­tra éga­le­ment d’éco­no­mi­ser.

« On va tout sim­ple­ment mettre le sta­tion­ne­ment ici, à cô­té de l’aré­na. Les uti­li­sa­teurs pour­ront sta­tion­ner leur voi­ture là tous les jours, sans au­cuns frais. Ils net­toient dé­jà cette place, ce qui nous per­met­tra de faire des éco­no­mies », a in­di­qué M. La­ma­de­leine.

Da­niel La­fleur a pour sa part fait va­loir l’im­por­tance de l’as­pect éco­no­mique que peuvent gé­né­rer les uti­li­sa­teurs de ces sta­tion­ne­ments. À son avis, les gens qui s’y sta­tionnent quo­ti­dien­ne­ment dé­pen­se­ront à Casselman. S’ils choi­sissent de se sta­tion­ner ailleurs, ils dé­pen­se­ront ailleurs. « Je pense qu’il faut prendre ça en consi­dé­ra­tion » a-t-il com­men­té.

La conseillère Anik Char­ron est d’avis, quant à elle, que la dé­ci­sion du con­seil d’ins­tau­rer des frais de sta­tion­ne­ment a en­gen­dré des coûts à la mu­ni­ci­pa­li­té. Si les frais de sta­tion­ne­ment sont an­nu­lés, toutes les dé­penses que la mu­ni­ci­pa­li­té a faites pour mettre en place cette me­sure ne ser­vi­ront plus.

—pho­to ar­chives

The new pu­blic par­king fees in Casselman could be can­cel­led. The re­gu­la­tion adop­ted a few months ago was the sub­ject of a re­con­si­de­ra­tion at a spe­cial mee­ting of the vil­lage coun­cil held on March 1st.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.