3 choses à sa­voir sur la date de pé­remp­tion des mé­di­ca­ments

Le Reflet (The News) - - COLLECTIVITÉ COMMUNITY -

Tous les mé­di­ca­ments, qu’ils soient en vente libre ou pres­crits, ont une date de pé­remp­tion à par­tir de la­quelle ils de­viennent moins ef­fi­caces ou dan­ge­reux. Pour cette rai­son, un mé­nage de votre phar­ma­cie de­vrait être fait au moins une fois par an­née. Voi­ci trois choses à sa­voir à ce su­jet.

1. LA DATE D’EX­PI­RA­TION

Vous trou­ve­rez la date d’ex­pi­ra­tion des mé­di­ca­ments pres­crits sur l’éti­quette ap­po­sée par votre phar­ma­cien. Celle des mé­di­ca­ments en vente libre est in­di­quée sur leur em­bal­lage. At­ten­tion, tou­te­fois : la date de pé­remp­tion de cer­tains pro­duits, comme les gouttes pour les yeux, change une fois le conte­nant ou­vert.

2. L’EN­TRE­PO­SAGE

Les condi­tions d’en­tre­po­sage de vos mé­di­ca­ments sont à prendre en consi­dé­ra­tion. Évi­tez de les lais­ser dans un lieu trop chaud ou trop froid et ne les ran­gez pas dans la salle de bain. Le taux d’hu­mi­di­té y est sou­vent éle­vé, ce qui ac­cé­lère le pro­ces­sus de dé­gra­da­tion. Dans tous les cas, sui­vez les in­di­ca­tions sur l’em­bal­lage.

3. L’ÉTAT DES MÉ­DI­CA­MENTS

Vé­ri­fiez sou­vent l’état de vos mé­di­ca­ments. Leur cou­leur, leur forme, leur consis­tance et même leur odeur peuvent chan­ger. Soyez at­ten­tif à ces signes et ces­sez d’uti­li­ser tout mé­di­ca­ment al­té­ré. Vous de­vriez éga­le­ment évi­ter de consom­mer des sub­stances qui ne sont plus dans leur conte­nant d’ori­gine.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.