Les Ar­moires Sé­guin rendent l’im­pos­sible ac­ces­sible

Le Reflet (The News) - - AC­TUA­LI­TÉS - NEWS -

RENDRE L’IM­POS­SIBLE AC­CES­SIBLE : VOI­LÀ LA MIS­SION QUE S’EST DON­NÉ L’ÉQUIPE DES AR­MOIRES SÉ­GUIN D’AL­FRED EN CRÉANT SON PRO­GRAMME DE CUI­SINES ADAP­TÉES.

Lin­da Car­rière Sé­guin et Claude Sé­guin, pro­prié­taires des Ar­moires Sé­guin d’Al­fred, ont fait, avec leur équipe, le lan­ce­ment of­fi­ciel de ce nou­veau pro­gramme le 15 mars der­nier.

Les cui­sines adap­tées ont été pen­sées afin de per­mettre à une per­sonne vi­vant avec une si­tua­tion d’han­di­cap de s’épa­nouir plei­ne­ment dans sa propre cui­sine. Elle ne se­ra pas sim­ple­ment dans une cui­sine, elle se­ra un mi­lieu de vie, tel que l’a ca­rac­té­ri­sé Mme Car­rière Sé­guin : « Je n’ai pas la pré­ten­tion de dire que je vends des ar­moires de cui­sine, j’ai la pré­ten­tion de dire qu’on a créé un mi­lieu de vie. Ça va chan­ger la vie de plu­sieurs et c’est pour ça que j’en suis très fière. »

Dans une cui­sine adap­tée, on re­trou­ve­ra, par exemple, des comp­toirs plus bas, des ar­moires amo­vibles, des la­va­bos peu pro­fonds, des sys­tèmes de ran­ge­ment adap­tés ou en­core des lu­mières dans les ar­moires.

Les dé­fis quo­ti­diens de vivre en si­tua­tion d’han­di­cap re­pré­sentent la prin­ci­pale cause de dé­mé­na­ge­ment et d’adap­ta­tion. C’est pour­quoi chaque dé­tail a été pen­sé de fa­çon à per­mettre cette per­sonne d’être com­plè­te­ment au­to­nome. « En si­tua­tion d’han­di­cap, tu vois la vie à un autre ni­veau. Alors il faut pen­ser aux choses qui vont per­mettre d’être tout à fait au­to­nome » a in­di­qué Mme Car­rière Sé­guin, qui com­prend bien le dé­fi car elle vit avec une si­tua­tion d’han­di­cap.

Chaque cui­sine se­ra construite sur me­sure, se­lon la per­sonne, se­lon sa si­tua­tion, mais aus­si se­lon sa si­tua­tion fa­mi­liale.

« Tu peux avoir un coin cui­sine bas, où la per­sonne en si­tua­tion d’han­di­cap va bien per­for­mer et tu peux avoir un autre la­va­bo, où les conjoints et les en­fants, qui ne sont pas en si­tua­tion d’han­di­cap, vont évo­luer aus­si. Je pense qu’on est ca­pable d’adap­ter un mi­lieu de vie où une fa­mille com­plète va pou­voir s’épa­nouir » a af­fir­mée Mme Car­rière Sé­guin.

Étant im­pli­quée dans di­vers pro­grammes mi­li­tant pour la pleine in­clu­sion de la per­sonne à mo­bi­li­té ré­duite, Mme Car­rière Sé­guin croit que cette pleine in­clu­sion com­mence à la mai­son. « C’est une tout autre di­men­sion à la vie d’une per­sonne à mo­bi­li­té ré­duite quand tu peux te dé­brouiller, quand tu peux vivre avec quelque chose qui est adap­té à tes be­soins et que tu peux t’épa­nouir en tant qu’in­di­vi­du sans te sen­tir en manque d’autonomie.»

—pho­to Ca­ro­line Pré­vost

Rendre l’im­pos­sible ac­ces­sible : voi­là la mis­sion que s’est don­né l’équipe des Ar­moires Sé­guin d’Al­fred en créant son pro­gramme de cui­sines adap­tées, lan­cé le 15 mars der­nier. Les cui­sines adap­tées ont été pen­sées afin de per­mettre à une per­sonne vi­vant avec une si­tua­tion d’han­di­cap de s’épa­nouir plei­ne­ment dans sa propre cui­sine. Chaque cui­sine se­ra construite sur me­sure, se­lon la per­sonne, se­lon sa si­tua­tion, mais aus­si se­lon sa si­tua­tion fa­mi­liale.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.