Lâ­chez prise et pro­fi­tez en­fin du temps des Fêtes!

Le Reflet (The News) - - NOS MEILLEURS VOEUX! OUR BEST WISHES! -

Entre le ma­ga­si­nage des ca­deaux, la décoration de la mai­son, la confec­tion des pâ­tés et l’or­ga­ni­sa­tion du ré­veillon, pro­fi­tez-vous vrai­ment du temps des Fêtes?

Cette an­née, que di­riez-vous de lâ­cher prise et de sa­vou­rer plei­ne­ment cette pé­riode de ré­jouis­sances? Voi­ci quelques conseils pour y arriver. Sim­pli­fiez!

D’abord, dres­sez la liste de ce qui vous tient réel­le­ment à coeur et dé­les­tez-vous des tâches in­utiles. Par exemple, concoc­ter vous-même un as­sor­ti­ment de des­serts dans le seul but d’im­pres­sion­ner votre belle-mère n’est pas né­ces­saire, sur­tout si vous dé­tes­tez cui­si­ner! Faites plu­tôt af­faire avec un pâ­tis­sier de votre ré­gion : vous ga­gne­rez du temps, vous se­rez beau­coup moins stres­sé et vous en­cou­ra­ge­rez l’éco­no­mie lo­cale! Dé­lé­guez!

Ac­cep­tez aus­si de dé­lé­guer cer­taines tâches. Vos en­fants peuvent très bien par­ti­ci­per à la décoration de votre mai­son ou de votre sa­pin, même si le ré­sul­tat est un peu « im­pro­vi­sé ». Vous pou­vez aus­si confier l’em­bal­lage des ca­deaux à un membre de votre en­tou­rage qui adore cette tâche ou, mieux en­core, à un or­ga­nisme de votre ré­gion qui amasse des fonds (kiosque au centre com­mer­cial, par exemple). Vous pou­vez aus­si faire ap­pel à des pro­fes­sion­nels (trai­teur, ser­vice d’en­tre­tien mé­na­ger, etc.) — vous ga­gne­rez du temps et vous pour­rez re­laxer! Re­fu­sez!

Fi­na­le­ment, ap­pre­nez à dire « non ». Vous avez le droit de ne pas ac­cep­ter toutes les in­vi­ta­tions! Si vous pré­fé­rez jouer de­hors en fa­mille, res­ter à la mai­son avec votre par­te­naire ou sim­ple­ment vous re­po­ser, faites-le sans gêne. De cette fa­çon, vous pro­fi­te­rez en­fin du temps des Fêtes!

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.