Les Ear­th­quakes, un ad­ver­saire idéal pour re­bon­dir

Le Soleil - - STATISTIQUES - LA PRESSE CA­NA­DIENNE

MON­TRÉAL — La marge de ma­noeuvre est en­core mince pour l’Im­pact après que la for­ma­tion mont­réa­laise ait vu sa sé­rie de vic­toires prendre fin à quatre.

L’Im­pact (8-12-0) s’est in­cli­né 3-0 contre le New York Ci­ty FC en mi­lieu de se­maine et es­père re­bon­dir dès sa­me­di ( 19h), quand il ac­cueille­ra les Ear­th­quakes de San Jose (2-10-6), qui oc­cupent le der­nier rang dans l’As­so­cia­tion de l’Ouest.

«Ce n’est pas un match à ef­fa­cer, mais il faut ou­blier cer­taines choses et re­te­nir quelques le­çons», a in­di­qué le mi­lieu de ter­rain Sa­muel Piette au su­jet de la rencontre de mer­cre­di à New York. «C’était une rencontre dif­fi­cile, dans des condi­tions dif­fi­ciles et face à une équipe de haut de clas­se­ment. Il ne faut pas trop se pré­oc­cu­per de ce ré­sul­tat-là.»

L’en­traî­neur- chef Ré­mi Garde avait ef­fec­tué cinq chan­ge­ments à son onze de dé­part contre le NYCFC, alors que l’Im­pact dis­pu­tait le deuxième d’une sé­quence de sept matchs en 22 jours. La co­hé­sion a sem­blé dé­fi­ciente au cours du match, mais il n’était pas ques­tion dans le camp mon­tréa­lais de sim­ple­ment blâ­mer ces joueurs.

«Quand vous avez votre chance, vous vou­lez tout don­ner et prou­ver à l’en­traî­neur que vous la mé­ri­tiez», a men­tion­né Piette au su­jet de la ro­ta­tion de l’ef­fec­tif.

Sa­me­di, il ne se­rait pas éton­nant de voir Garde se tour­ner à nou­veau vers les joueurs qui ont pas­sé la ma­jo­ri­té des mi­nutes sur le ter­rain pen­dant la sé­rie de vic­toires de l’équipe.

Le dé­fen­seur cen­tral Ru­dy Ca­ma­cho a d’ailleurs in­di­qué, ven­dre­di, qu’il est re­mis d’une bles­sure à un mol­let qui l’a for­cé à ra­ter les deux der­nières ren­contres. Il pour­rait donc re­trou­ver sa place aux cô­tés de Rod Fan­ni.

NE PAS BAIS­SER LA GARDE

Même si les Ear­th­quakes n’ont pas ga­gné de­puis le 12 mai der­nier et tra­versent une sé­quence de neuf par­ties sans vic­toire (0-5-4), l’Im­pact n’a pas l’in­ten­tion de bais­ser la garde.

«J’ai re­gar­dé plu­sieurs de leurs matchs et Dan­ny Hoe­sen est un joueur très dan­ge­reux of­fen­si­ve­ment, a no­té l’ar­rière la­té­ral Ch­ris Du­vall. Ils ont de bons joueurs, comme toutes les équipes dans la ligue, mais ils n’ar­rivent pas à ob­te­nir les ré­sul­tats sou­hai­tés. Ils n’ont que deux vic­toires et les deux contre le Min­ne­so­ta, mais ils ont bien fait contre plu­sieurs bonnes équipes.»

Lors de ses trois vi­sites pré­cé­dentes à Mon­tréal, les Ear­th­quakes ont en­cais­sé trois re­vers par un poin­tage com­bi­né de 8-2.

— PHOTOTHÈQUE LE SO­LEIL

Ch­ris Du­vall ne prend pas les Ear­th­quakes de San Jose à la lé­gère, même s’ils pré­sentent le pire dos­sier dans l’As­so­cia­tion de Ouest.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.