DES BATIMENTS ME­NACES

Le Soleil - - LA UNE - BAP­TISTE RI­CARD- CHÂTELAIN bri­[email protected]­so­leil.com

EX­CLU­SIF Cer­tains im­meubles de L’Hô­tel-Dieu pour­raient de­ve­nir ex­cé­den­taires après le dé­mé­na­ge­ment vers le mé­ga­hô­pi­tal de l’En­fant-Jé­sus

Le com­plexe hos­pi­ta­lier de L’Hô­tel- Dieu compte une quin­zaine de bâ­ti­ments dans le Vieux- Qué­bec. Et il est loin d’être ac­quis qu’ils se­ront tous oc­cu­pés après le dé­part des ma­lades et des équipes de soins vers l e mé­ga­hô­pi­tal en construc­tion sur le site de l’En­fant-Jé­sus.

Cer­tains risquent d’être écar­tés des plans quand vien­dra le temps d’of­frir une nou­velle vo­ca­tion à l’ i ns­ti­tu­tion du Vieux- Qué­bec dont les oc­cu­pants dé­mé­na­ge­ront à par­tir de 2020, pré­vient Re­né Bou­chard, di­rec­teur ad­joint des com­mu­ni­ca­tions du Centre in­té­gré uni­ver­si­taire de san­té et de ser­vices so­ciaux. En en­tre­vue avec Le So­leil, i l est clair : des im­meubles pour­raient est clas­sés «ex­cé­den­taires».

Un co­mi­té consul­ta­tif a été mis s ur pi e d par l e CIUSSS pour scé­na­ri­ser la mu­ta­tion de l’ hô­pi­tal. Et ce co­mi­té a dé­ci­dé de chan­ger de pers­pec­tive. Au lieu de prendre la liste des édi­fices puis de cher­cher com­ment oc­cu­per tous l es pieds car­rés, l es membres ont choi­si d’éval uer, dans un pre­mier t emps, les be­soins de la po­pu­la­tion du Vieux- Qué­bec et de l a ré­gion. « À par­tir de ce mo­ment-là, ça va nous per­mettre de dé­ter­mi­ner […] qu’est-ce qu’on a be­soin pour of­frir ces ser­vices-là.»

« Plu­tôt que de par­tir de cha­cun des bâ­ti­ments et dire : “Qu’estce qu’on pour­rait en­trer à l’in­té­rieur de ce­lui- là, qu’est- ce qu’on pour­rait f aire dans ce­lui- l à” » , pour­suit M. Bou­chard. « Éva­luons nos ser­vices, éva­luons nos be­soins, dé­ter­mi­nons c’est quoi les es­paces qui sont re­quis, les es­paces dont on a be­soin, et ceux qui ne sont pas per­ti­nents.»

« À l’heure ac­tuelle, il n’y a pas de scé­na­rio d’éta­bli » , note- t- i l ce­pen­dant. « La place est là pour la ré­flexion.»

Notre in­ter­lo­cu­teur n’est donc pas e n me­sure de di r e , par exemple, si l es ét ages s upé­rieurs de l a tour prin­ci­pale de l’ hô­pi­tal, plus mo­derne, se­ront dé­mo­lis; un scé­na­rio évo­qué par l’an­cien gou­ver­ne­ment li­bé­ral. « L’éva­lua­tion de sa­voir si la tour est main­te­nue ou pas fait part i e du man­dat qui nous a été confié. »

Au­tour de la table du co­mi­té­con­seil se trouvent : le CIUSSS, le Centre hos­pi­ta­lier uni­ver­si­taire de Qué­bec ( CHU), l’Ins­ti­tut de car­dio­lo­gie, la San­té pu­blique, la Ville, l’Uni­ver­si­té La­val, le mi­nist ère de l a San­té et l es Au­gus­tines. La So­cié­té qué­bé­coise des in­fra­struc­tures col­la­bore. « Tout le monde est à pied d’oeuvre pour iden­ti­fier les ser­vices qui vont être of­ferts. »

À l i re l es noms des par­ti­ci­pants à la dis­cus­sion, on com­prend qu’il y au­ra des soins de san­té à L’Hô­tel- Dieu. Aus­si, des bu­reaux ad­mi­nis­tra­tifs. « Une mis­sion uni­ver­si­taire qui est im­por­tante» éga­le­ment, convient Re­né Bou­chard. Mais, outre ces grandes lignes, la feuille de­meure blanche.

« C’e s t un c han­ti e r i mpor­tant, c’est un chan­tier ma­jeur » , s’en­thou­siasme- t- il. « On a une op­por­tu­ni­té sans pré­cé­dent de pou­voir dé­fi­nir les soins et les ser­vices de san­té pour les gé­né­ra­tions fu­tures.»

SCÉ­NA­RIO DÉ­VOI­LÉ EN 2019

L’an­cien gou­ver­ne­ment li­bé­ral avait pro­mis que le plan d’ave­nir en ré­dac­tion se­rait dé­voi­lé avant la fin 2018. Ce se­ra plus long, aver­tit M. Bou­chard. En cours de route, le man­dat confié au co­mi­té-con­seil a été élar­gi. Le rap­port se­ra plus dé­taillé que pré­vu ini­tia­le­ment.

«On s ’a t t e n d de dé­po­ser quelque chose en 2019. Je ne peux pas vous dire à quel mo­ment, mais c’est évident qu’en 2019 il y au­ra des ré­ponses sur les scé­na­rios qui se­ront dé­po­sés.»

ET LES NOU­VELLES- CA­SERNES?

Et les Nou­velles- Ca­sernes en ré­no­va­tion en face de l’hô­pi­tal, au­ront- elles un rôle à jouer? La struc­ture his­to­rique n’est pas dans la liste des im­meubles éva­lués par le CIUSSS dans le cadre du man­dat de trans­for­ma­tion de L’Hô­tel- Dieu. Seules les bâ­tisses ap­par­te­nant dé­jà à l’ hô­pi­tal y fi­gurent.

Par contre, des dis­cus­sions ont eu lieu avec la Com­mis­sion de la ca­pi­tale na­tio­nale du Qué­bec pour éva­luer si le ré­seau de la san­té pour­rait par­ti­ci­per à la re­cherche d’une vo­ca­tion aus­si pour l es Nou­velles- Ca­sernes. « Mais c’est un dos­sier to­ta­le­ment à part.»

Plu­tôt que de par­tir de cha­cun des bâ­ti­ments et dire : “Qu’est-ce qu’on pour­rait en­trer à l’in­té­rieur de ce­lui-là [...]”, éva­luons nos ser­vices, éva­luons nos be­soins, dé­ter­mi­nons c’est quoi les es­paces qui sont re­quis, [...] et ceux qui ne sont pas per­ti­nents

— Re­né Bou­chard, di­rec­teur ad­joint des com­mu­ni­ca­tions du Centre in­té­gré uni­ver­si­taire de san­té et de ser­vices so­ciaux

— PHO­TO LE SO­LEIL, PAS­CAL RATTHÉ

Un co­mi­té consul­ta­tif a été mis sur pied par le CIUSSS pour scé­na­ri­ser la mu­ta­tion de L’Hô­tel- Dieu de Qué­bec.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.