Un prin­temps agi­té

Le Vortex de Bagotville - - LE MOT DU COMMANDANT -

With the mel­ting of the snow that has oc­cur­red over the past couple of weeks, I think that I can sa­fe­ly claim that spring has fi­nal­ly ar­ri­ved in Ba­got­ville! I have al­ways been a big fan of spring­time. For me it re­pre­sents a per­iod of change; we go from a land­scape co­ve­red in snow, to one that is an ugly, dir­ty brown and then fi­nal­ly to the beau­ti­ful lush greens that ar­rive as spring fades in­to sum­mer. Pour les fa­milles mi­li­taires, le prin­temps re­pré­sente aus­si le chan­ge­ment, puisque c’est la sai­son des mes­sages de mu­ta­tion. Pour les fa­milles avec des en­fants, c’est le temps de l’an­née où les en­fants doivent se pré­pa­rer à dire au re­voir à de bons amis. Pour les fa­milles qui doivent dé­mé­na­ger, c’est le temps de re­cher­cher un nou­veau toit, de dé­ter­mi­ner où sont les meilleures écoles pour leurs en­fants et bien sûr co­or­don­ner une pa­no­plie de be­soins es­sen­tiels tels que les soins den­taires et les soins mé­di­caux dans la nou­velle pro­vince ou même un nou­veau pays d’adop­tion. C’est dé­fi­ni­ti­ve­ment un grand chan­ge­ment et ce­la peut être stres­sant pour les membres. Donc, si votre voi­sin ou bien un de vos col­lègues de tra­vail est un peu stres­sé à la suite d’un nou­veau dé­mé­na­ge­ment, of­frez votre aide du mieux que vous pou­vez. Par­fois, juste le fait d’of­frir de l’aide peut ré­duire le stress de cer­taines per­sonnes et se­ra gran­de­ment ap­pré­cié. Ce prin­temps, pour nous à la BFC Ba­got­ville, nous sommes en pleine pré­pa­ra­tion pour le Som­met du G7. Comme vous le sa­vez, notre aé­ro­port mi­li­taire est res­pon­sable de l’ar­ri­vée et des dé­parts des pays par­ti­ci­pants. Cet événement si­gni­fi­ca­tif est en pré­pa­ra­tion de­puis l’au­tomne pour la 3e Es­cadre, mais éga­le­ment pour la 2e Es­cadre. À titre de com­man­dant de l’ATF, le co­lo­nel Guillette et son équipe se­ront dé­ployés à St- Iré­née pour faire la ges­tion des opé­ra­tions aé­riennes du G7. Ici à la BFC Ba­got­ville, nous avons dé­jà com­men­cé à aper­ce­voir une aug­men­ta­tion du per­son­nel et de la sé­cu­ri­té, et ce n’est que le dé­but. Cette aug­men­ta­tion cau­se­ra bien sûr cer­tains dé­lais, sur­tout pour l’ac­cès à la Base. Par contre, si toutes les per­sonnes sou­hai­tant ac­cé­der à la Base se pro­curent l’ac­cré­di­ta­tion ap­pro­priée à leurs be­soins dans les dé­lais pres­crits, les in­con­vé­nients res­te­ront mi­neurs. Pour une pé­riode ap­proxi­ma­tive de deux se­maines pré­cé­dant le G7, la base se­ra ex­trê­me­ment oc­cu­pée, donc S. V. P. pla­ni­fiez vos ac­ti­vi­tés en consé­quence. Last­ly, spring is the time to start put­ting in­to ac­tion all of the things that you plan­ned over the win­ter months. Make sure that you get out and do the things that you said you were going to do. Other­wise you will find, if you al­low your­self to take an “I’ll do it to­mor­row” ap­proach, that win­ter will be here again and you won’t have ta­ken ad­van­tage of all of the won­der­ful things that the Sa­gue­nay / Lac St Jean re­gion has to of­fer. Take the time to en­joy your­selves!

Par Col. William Ra­diff Com­man­dant de la 3e Es­cadre et de la BFC Ba­got­ville

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.