Pro­jet pi­lote pour une nou­velle formation à la 2e Es­cadre...

Le Vortex de Bagotville - - LA UNE - Col­la­bo­ra­tion spé­ciale Lt Vic­tor- Noël Cou­ture 2e Es­cadre Ba­got­ville

Du 24 sep­tembre au 5 oc­tobre der­nier, le 2e Es­ca­dron d’en­traî­ne­ment ex­pé­di­tion­naire aé­rien ( 2 EEEA) a dis­pen­sé le cours de re­con­nais­sance de l’équipe d’ac­ti­va­tion d’aé­ro­drome, com­mu­né­ment ap­pe­lé AFAST se­lon son acro­nyme en an­glais. Un to­tal de 14 membres de la 2e Es­cadre, pro­ve­nant de Ba­got­ville et de Tren­ton, ont eu la chance de par­ti­ci­per à cette ac­ti­vi­té d’ins­truc­tion.

Ce cours, qui a été éla­bo­ré par l’équipe du dé­ve­lop­pe­ment de l’en­traî­ne­ment du 2 EEEA, était tes­té cette an­née comme pro­jet pi­lote afin d’en faire une qua­li­fi­ca­tion na­tio­nale. Il ser­vi­ra entre autres à as­su­rer que les membres de la 2e Es­cadre et plus lar­ge­ment de l’Avia­tion royale ca­na­dienne ( ARC) soient tou­jours prêts à être dé­ployés ra­pi­de­ment pour exé­cu­ter la re­con­nais­sance de sites po­ten­tiels pour la pro­jec­tion de la puis­sance aé­rienne du Ca­na­da. Afin de pré­pa­rer les can­di­dats aux réa­li­tés du ter­rain, deux sorties sur des aé­ro­ports ré­gio­naux ont été or­ga­ni­sées afin de leur per­mettre d’exé­cu­ter un exer­cice de re­con­nais­sance dans le cadre d’un scé­na­rio ba­sé sur le plan de contin­gence LENTUS. Ce plan est ac­ti­vé ré­gu­liè­re­ment au Ca­na­da pour ap­por­ter un ap­pui aux au­to­ri­tés ci­viles en cas de ca­tas­trophe, comme ce­la a été le cas en août et sep­tembre der­niers en ré­ponse aux feux de fo­rêt en Co­lom­bie- Bri­tan­nique. La pre­mière sor­tie s’est dé­rou­lée à l’aé­ro­port de StHo­no­ré le 28 sep­tembre où des ins­tal­la­tions pré­exis­tantes étaient ac­ces­sibles grâce à la col­la­bo­ra­tion du Centre qué­bé­cois de formation en aé­ro­nau­tique du Cé­gep de Chi­cou­ti­mi. Les étu­diants mi­li­taires de­vaient vé­ri­fier les ca­pa­ci­tés des in­fra­struc­tures et pré­voir les com­plé­ments né­ces­saires per­met­tant l’ac­ti­va­tion d’un aé­ro­drome com­por­tant des in­fra­struc­tures de sou­tien dé­jà bien éta­blies. La se­conde sor­tie a pris place le 3 oc­tobre à l’aé­ro­port de Char­le­voix et sur les terrains en­vi­ron­nants. Dans ce scé­na­rio, les étu­diants de­vaient es­ti­mer les ca­pa­ci­tés d’un en­vi­ron­ne­ment se­miaus­tère et iden­ti­fier les in­fra­struc­tures à mettre en place par l’équipe d’ac­ti­va­tion d’aé­ro­drome. Les étu­diants ont pro­duit un rap­port four­nis­sant les dé­tails né­ces­saires pour ins­tal­ler un camp com­plet afin de sup­por­ter le per- son­nel re­quis aux opé­ra­tions aé­riennes. Tout au long de la formation, les par­ti­ci­pants ont bé­né­fi­cié de l’ex­per­tise des ob­ser­va­teurs- contrô­leurs- en­traî­neurs du 2 EEEA pour les gui­der. Ces membres che­vron­nés, is­sus d’une gamme de dif­fé­rents métiers mi­li­taires es­sen­tiels à la pro­jec­tion de la puis­sance aé­rienne du Ca­na­da, sont spé­cia­li­sés dans l’étude de la doc­trine ex­pé­di­tion­naire aé­rienne ca­na­dienne et ils en as­surent la mise en ap­pli­ca­tion lors des en­traî­ne­ments de l’ARC. Tous les par­ti­ci­pants ont réus­si le cours et sont re­tour­nés dans leur uni­té avec des connais­sances et com­pé­tences es­sen­tielles au suc­cès de la mis­sion de la 2e Es­cadre et de l’ARC.

PHOTO: LT COU­TURE — 2EEEA

Le ma­jor Da­niel Baillar­geon, le ca­pi­taine de cor­vette Gau­dreault et la ma­jor Mé­la­nie Mi­chaud éva­luent ici les in­fra­struc­tures de­puis le tar­mac de l’aé­ro­port de Char­le­voix au cours de la formation en re­con­nais­sance.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.