LE PRIX DES CONDOS EN FLO­RIDE, RÉ­GION PAR RÉ­GION

Les ache­teurs étran­gers achètent par­tout dans l’État qu’on sur­nomme le Sun­shine State, se­lon l’as­so­cia­tion Flo­ri­da Real­tors. « Ce sont tou­te­fois les en­vi­rons de Mia­mi–Fort Lau­der­dale–West Palm Beach (52 %), Or­lan­do–Kis­sim­mee (12 %) et Tam­pa–St. Pe­ters­burg

Les Affaires Plus - - La Une -

Tam­pa ne dis­pose pas de plage. Elle offre en re­vanche de nom­breux atouts tou­ris­tiques, tels des mu­sées, un zoo, un aqua­rium ain­si qu’un quar­tier his­to­rique, Ybor Ci­ty. Plus on s’éloigne de la mer, meilleures se­ront les au­baines. Mé­fiez-vous tou­te­fois des prix trop al­lé­chants, aver­tit Pa­tri­cia Gan­dol­fo, cour­tière immobilière pour l’agence En­gel & Völ­kers Naples-Bo­ni­ta-Es­te­ro. Ces der­niers peuvent être ac­com­pa­gnés de frais de co­pro­prié­té très éle­vés. En gé­né­ral, les frais de co­pro­prié­té sont de 300 à 400 dol­lars par mois, pré­cise Sa­bine Gie­ru­la. Ils peuvent tou­te­fois être plus im­por­tants pour des co­pro­prié­tés près de la mer, au sein des com­mu­nau­tés sé­cu­ri­sées 24 h sur 24, et celles qui sont si­tuées sur un ter­rain de golf. Dans ce cas, une adhé­sion obli­ga­toire ( mem­ber­ship fee) peut être exi­gée pour uti­li­ser le ter­rain de golf pri­vé.

As­su­rez-vous de la san­té fi­nan­cière de l’im­meuble avant d’ache­ter. Si­non vous au­rez à payer sous forme de co­ti­sa­tion spé­ciale les ré­no­va­tions du toit, du sta­tion­ne­ment, des tra­vaux de pein­ture et autres ser­vices d’en­tre­tien. À ce propos, les co­pro­prié­tés qui se trouvent dans une com­mu­nau­té de style jar­din né­ces­sitent gé­né­ra­le­ment des coûts d’en­tre­tien moins éle­vés que ceux des tours à plu­sieurs étages qui im­pliquent des coûts im­por­tants liés à l’en­tre­tien des ascenseurs. Les au­baines à Clear­wa­ter se trouvent prin­ci­pa­le­ment du cô­té ville. Pour le cô­té plage, comp­tez entre le double et le triple du prix mé­dian.

Des­ti­na­tion des parcs d’at­trac­tions (Dis­ney World, Uni­ver­sal…), Or­lan­do est moins fes­tive que Mia­mi. Les taux de ren­de­ment im­mo­bi­liers y sont gé­né­ra­le­ment plus éle­vés et moins fluc­tuants.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.