UN ACHE­TEUR AGUER­RI

Les Affaires Plus - - Investir -

Be­noit G., 56 ans, est pro­prié­taire de terres à bois de­puis près de 30 ans. Il en a ache­té dans les Lau­ren­tides, puis dans la ré­gion de La­nau­dière et en­fin en Mon­té­ré­gie, où il a ac­quis une tren­taine d’hec­tares en 2005, soit juste avant la flam­bée des prix. « Au- de­là des 5 % à 10 % par an­née que m’ont rap­por­té ces terres, j’ai tou­jours consi­dé­ré ces pla­ce­ments bé­né­fiques pour ma san­té. Les ef­forts que de­mande l’amé­na­ge­ment de ma fo­rêt valent am­ple­ment l’abon­ne­ment au gym », dit l’homme d’af­faires, tou­jours à l’af­fût de nou­velles ac­qui­si­tions. De­puis dix ans, il re­cherche une terre pour la chasse à l’orignal. Ses ré­gions de pré­di­lec­tion : Chau­dière-Ap­pa­laches, Bas-Saint- Laurent, Gas­pé­sie, Sa­gue­nay et Char­le­voix. Il y a quatre ans, il a bien cru avoir trou­vé sa pe­tite perle au Sa­gue­nay. « Des pistes, du grat­tage, des selles d’ori­gnaux par­tout et dé­jà deux caches amé­na­gées… j’avais en­fin trou­vé le spot. Un beau lot d’une ving­taine d’hec­tares com­po­sé de feuillus et de co­ni­fères », ra­conte l’in­ves­tis­seur. Son offre d’achat avait même été ac­cep­tée par le ven­deur. L’in­ves­tis­seur terrien a eu le ré­flexe de vé­ri­fier le re­gistre fon­cier afin de s’as­su­rer de la réelle su­per­fi­cie du ter­rain qu’il s’ap­prê­tait à ac­qué­rir. Sur­prise ! Le lot ne comp­tait en fait qu’une dou­zaine d’hec­tares. Le pro­prié­taire in­cluait une par­tie des terres de la Cou­ronne ad­ja­centes dans le prix d’achat. La tran­sac­tion a avor­té. Be­noit G. cherche en­core.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.