Pê­cher à la mouche le sau­mon de l’At­lan­tique

Ta­qui­ner le roi des ri­vières fi­gure par­mi les plus lu­cra­tives ac­ti­vi­tés de chasse et pêche au Qué­bec. Qu’est-ce qui fait dé­pen­ser ces pê­cheurs?

Les Affaires Plus - - En Couverture - par Clau­dine Hé­bert

CANNE ET MOU­LI­NET De 250 $ à 1 800 $

Un dé­bu­tant se sa­tis­fe­ra d’un en­semble d’ini­tia­tion in­cluant une canne de 9 pieds et un mou­li­net, ven­du 250 dol­lars. Ra­pi­de­ment, il vou­dra pê­cher avec une canne en gra­phite (de 200$ à 1 000$) ain­si qu’un mou­li­net ul­tra­lé­ger avec ré­glage de ten­sion (200$ et 800$). Des équi­pe­ments qui per­mettent d’amé­lio­rer la tech­nique de pêche plus vite… sans pour au­tant ga­ran­tir des prises.

SOIE ET FIL DE PÊCHE De 50 $ à 110 $

La soie per­met de pro­je­ter la mouche ar­ti­fi­cielle le plus loin pos­sible tout en fi­nesse. Pour une soie flot­tante, souple et de qua­li­té re­com­man­dée pour le sau­mon, pré­voyez de 80 à 100 dol­lars. À cette soie, il faut ajou­ter une ligne (8, 10, 12 ou 20 livres) sé­lec­tion­née en fonc­tion des pé­riodes de pêche et du ni­veau d’eau des ri­vières. Pré­voyez 10 dol­lars par type de fil.

MOUCHES De 3,50 $ à 10 $

La­batt Bleue, Black Bear Green Butt, Ti­ger Ghost, Pel­le­tier… Il existe une foule de mouches sèches et noyées tout aus­si co­lo­rées les unes que les autres. Comp­tez en moyenne de 5 à 7 dol­lars par mouche.

BOTTES-PAN­TA­LON ET BOTTILLONS De 300 $ à 1 000 $

Les bottes-pan­ta­lon ( wa­ders) per­mettent de pé­né­trer dans la ri­vière jus­qu’à la taille tout en res­tant au sec du ma­tin au soir. En de­çà de 200 dol­lars, la qua­li­té du ma­té­riau et l’étan­chéi­té des cou­tures risquent d’être com­pro­mises. Ajou­tez au mi­ni­mum 100 dol­lars pour des bottes an­ti­dé­ra­pantes en ri­vière.

PER­MIS DE PÊCHE AN­NUEL De22 $ à 50 $

Le per­mis an­nuel coûte 49,19 dol­lars. Il est gé­né­ra­le­ment va­lide du 1er juin au 30 sep­tembre et per­met la capture de sept sau­mons par an­née. Un per­mis an­nuel avec re­mise à l’eau obli­ga­toire est of­fert à 21,44 dol­lars.

AC­CÈS EN RI­VIÈRE De 35 $ à 1 300 $

Le droit d’ac­cès quo­ti­dien, tant en sec­teur contin­gen­té que non contin­gen­té, se si­tue entre 35 et 95 dol­lars par pê­cheur. Par­mi les ex­cep­tions: le gi­boyeux sec­teur Glen Em­ma sur la Ma­ta­pé­dia et les fosses du sec­teur C de la Grande Cas­ca­pé­dia, qui coûtent près de 800 dol­lars par per­sonne par jour.

SER­VICES DE GUIDE De 250 $ à 400 $

Un guide avec trans­port en ca­not coûte en moyenne 300 dol­lars par jour. Ajou­tez entre 50 et 100 dol­lars pour le pour­boire.

SÉ­JOUR EN POURVOIRIE De 545 $ à 1 600 $ par jour

On peut sé­jour­ner dans l’une des quelque 50 pour­voi­ries de pêche au sau­mon de l’At­lan­tique au Qué­bec se­lon une for­mule clé en main com­pre­nant hé­ber­ge­ment, trois re­pas, bons guides et fosses très sou­vent ex­clu­sives. Ce­pen­dant, il en coûte de trois à huit fois plus cher qu’un voyage de pêche or­ga­ni­sé par soi-même. Pour l’au­baine, ré­ser­vez à la Pourvoirie de la ri­vière de la Cor­neille, dont la jour­née de pêche est of­ferte à par­tir de 545 dol­lars par per­sonne. Il en coûte le triple pour pê­cher dans les fosses ex­clu­sives du Club de pêche au sau­mon Le Ca­na­dien sur la ri­vière Bo­na­ven­ture.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.