Quatre choses à sa­voir avant d’ache­ter élec­trique

Les Affaires Plus - - Consommation -

Plus cher à l’achat, moins cher à la pompe

L’As­so­cia­tion pour la pro­tec­tion des au­to­mo­bi­listes (APA) rap­pelle que même si l’es­sence est re­la­ti­ve­ment abor­dable au mo­ment où vous ache­tez votre VUS, elle ne le se­ra pas né­ces­sai­re­ment pen­dant les quatre pro­chaines an­nées. « On sur­éva­lue tou­jours nos be­soins », dé­plore George Iny, son pré­sident. Pour bien des au­to­mo­bi­listes, ache­ter une plus pe­tite voi­ture, élec­trique ou à es­sence, puis louer un vé­hi­cule plus im­po­sant pour les mo­ments dans l’an­née où c’est in­dis­pen­sable se­ra plus abor­dable.

Où se bran­cher?

« Je di­rais que 90% du temps, on fi­nit par char­ger sa voi­ture tous les jours au bu­reau ou tous les soirs à la mai­son », in­dique Sté­phane Pas­ca­lon, porte-pa­role de l’Ins­ti­tut du vé­hi­cule in­no­vant. Ça change de la vi­site heb­do­ma­daire à la pompe... Ce­la dit, c’est vrai en ban­lieue, mais en ville, quand le sta­tion­ne­ment dans la rue est la seule op­tion, il n’y a rien à faire, si­non payer une for­tune pour se bran­cher à une borne d’un ré­seau pu­blic. À mi-che­min entre les deux, des en­tre­prises ont mis au point des so­lu­tions pour ins­tal­ler des bornes dans le sta­tion­ne­ment in­té­rieur d’im­meubles lo­ca­tifs ou en co­pro­prié­té.

Ja­mais sor­tie l’hi­ver...

Les pre­miers vé­hi­cules élec­triques ont pris de l’âge et se re­trouvent main­te­nant dans les parcs de vé­hi­cules usa­gés. C’est une bonne af­faire, as­sure Pas­cal Gos­set, im­por­ta­teur de vé­hi­cules, de Mon­tréal, puisque les bat­te­ries et les mo­teurs sont plus du­rables qu’on l’an­ti­ci­pait. « En plus, les vé­hi­cules en cli­mat nor­dique ont une bat­te­rie qui a été mieux pré­ser­vée », dit-il, ce qui joue en fa­veur des vé­hi­cules usa­gés qu’on trouve au Qué­bec.

Il y a ré­duc­tions à l’achat et ré­duc­tions à l’achat

Le gou­ver­ne­ment du Qué­bec re­met jus­qu’à 8 000 dol­lars à l’achat d’un vé­hi­cule élec­trique, mais cette somme peut être moindre, dans le cas no­tam­ment de vé­hi­cules hy­brides bran­chables. Le site du gou­ver­ne­ment dresse la liste des vé­hi­cules et des mon­tants. No­tez qu’une voi­ture usa­gée ache­tée à l’ex­té­rieur du Qué­bec peut vous mé­ri­ter une aide de 4 000 dol­lars du pro­vin­cial, mais ce pro­gramme se ter­mine au plus tard le 31 mars pro­chain, ou plus tôt, quand 1 000 ache­teurs en au­ront fait la de­mande.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.