4 étapes pour bien vous pré­pa­rer à l’ap­proche de votre re­traite

Les Affaires Plus - - En Couverture -

Après tant d’an­nées de tra­vail et de dis­ci­pline, vous vou­lez pro­fi­ter de cet ar­gent que vous avez réus­si à épar­gner. Il est donc es­sen­tiel d’éva­luer vos re­ve­nus, de faire un bud­get de re­traite qui tient compte de vos nou­velles dé­penses, d’éta­blir des stra­té­gies de pla­ce­ment qui ré­pon­dront à vos nou­veaux be­soins et de pro­duire un échéan­cier de dé­cais­se­ment per­met­tant d’al­lé­ger ou de re­por­ter votre charge fis­cale. 1. DRES­SEZ VOTRE PLAN DE RE­TRAITE

Pour en­ta­mer le pro­ces­sus, faites un bud­get de re­traite. Votre conseiller pour­ra vous ai­der à sa­voir si le mon­tant que vous avez épar­gné vous per­met­tra de réa­li­ser vos pro­jets de re­traite. Il pour­ra éva­luer le po­ten­tiel de ren­de­ment de votre por­te­feuille et faire une pro­jec­tion de vos re­ve­nus de re­traite afin de dé­ter­mi­ner s’ils sont suf­fi­sants pour vous ga­ran­tir le mode de vie que vous re­cher­chez. Évi­dem­ment, tout dé­pend du type de re­traite que vous vou­lez vivre et des sources de re­ve­nus sur les­quelles vous pour­rez comp­ter : le fonds de pen­sion de votre em­ployeur, vos in­ves­tis­se­ments im­mo­bi­liers, votre por­te­feuille REER ou CELI, vos pla­ce­ments non en­re­gis­trés (dans des comptes per­son­nels ou in­ves­tis par une so­cié­té de ges­tion dont vous êtes l’ac­tion­naire) et, bien sûr, les ré­gimes gou­ver­ne­men­taux. Bien sûr, de nom­breux fac­teurs ont des im­pacts im­por­tants sur vos re­ve­nus et votre coût de vie. On pense entre autres au ren­de­ment de vos pla­ce­ments, aux im­pôts, à l’in­fla­tion ain­si qu’à votre es­pé­rance de vie.

2. PLA­NI­FIEZ LE DÉ­CAIS­SE­MENT DE VOS AC­TIFS

Avec un plan de dé­cais­se­ment, éta­bli avec votre conseiller, vous pour­rez dé­ter­mi­ner com­ment conver­tir votre épargne re­traite en re­ve­nu de re­traite, prio­ri­ser et op­ti­mi­ser le dé­cais­se­ment de vos dif­fé­rents types d’in­ves­tis­se­ments en fonc­tion de l’im­pact fis­cal et éta­blir à quel âge faire votre de­mande des rentes gou­ver­ne­men­tales. Ce­la, tout en vous as­su­rant de pou­voir ajus­ter le mon­tant des re­traits se­lon vos be­soins du­rant les dif­fé­rentes étapes de la re­traite. • Vous de­vrez ré­flé­chir au mo­ment de la conver­sion de votre REER en FERR. La conver­sion de votre REER s’ef­fec­tue quand vous vou­lez, même avant la re­traite, mais au plus tard avant la fin de l’an­née ci­vile où vous au­rez 71 ans. À comp­ter de l’an­née sui­vant celle de l’adhé­sion au FERR, vous de­vrez re­ti­rer le mi­ni­mum an­nuel obli­ga­toire. Tous les re­traits d’un FERR s’ajoutent à votre re­ve­nu im­po­sable. • Pour d’autres types de vé­hi­cules de pla­ce­ment, vous pour­riez éga­le­ment avoir des choix à faire. Par exemple, si le fonds de pen­sion de votre an­cien em­ployeur a été trans­fé­ré dans un compte de re­traite im­mo­bi­li­sé (CRI), vous de­vrez le conver­tir soit en fonds de re­ve­nu via­ger (FRV) ou faire l’achat d’une rente. • Si une part im­por­tante de vos re­ve­nus de re­traite pro­vien­dra d’ac­tifs non en­re­gis­trés, un taux de dé­cais­se­ment ap­pro­prié ju­me­lé à une es­ti­ma­tion de l’es­pé­rance de vie adé­quate per­met­tront de ré­duire le risque d’épui­ser votre ca­pi­tal avant votre dé­cès. • Si vous êtes en couple, il pour­rait être in­té­res­sant de vous in­for­mer sur le frac­tion­ne­ment du re­ve­nu de re­traite et l’op­ti­mi­sa­tion de la fac­ture fis­cale du couple. Pla­ni­fier le dé­cais­se­ment, c’est aus­si se per­mettre de faire face aux im­pré­vus, comme une re­traite an­ti­ci­pée ou des mar­chés plus vo­la­tils au mo­ment du re­trait.

3. RE­VOYEZ VOTRE PRO­FIL D’IN­VES­TIS­SEUR POUR OB­TE­NIR DES STRA­TÉ­GIES ADAP­TÉES

Met­tez à jour votre pro­fil d’in­ves­tis­seur avec votre conseiller. Vous vous as­su­re­rez que la ré­par­ti­tion de votre por­te­feuille et les pro­duits d’in­ves­tis­se­ment sont tou­jours adap­tés à votre si­tua­tion. Gar­dez en tête que la re­traite peut du­rer plu­sieurs dé­cen­nies; il est donc im­por­tant de conti­nuer à faire fruc­ti­fier vos in­ves­tis­se­ments pour ré­pondre à vos be­soins fu­turs. De plus, une ges­tion adé­quate et une es­pé­rance de ren­de­ment en lien avec votre pro­fil d’in­ves­tis­seur, en te­nant compte de l’en­vi­ron­ne­ment éco­no­mique, sont des stra­té­gies à adop­ter avant et pen­dant la re­traite. Dis­cu­tez-en avec votre conseiller et pre­nez part aux dé­ci­sions d’in­ves­tis­se­ment.

4. CONSI­DÉ­REZ LE RE­GROU­PE­MENT DE VOS PLA­CE­MENTS

À cette étape de vie, vous pour­riez pro­fi­ter de plu­sieurs avan­tages à re­grou­per vos pla­ce­ments : • Op­ti­mi­sa­tion de la ges­tion de votre porte

feuille, grâce à une vue d’en­semble • Sui­vi de vos pla­ce­ments plus fa­cile • Di­ver­si­fi­ca­tion ac­crue et sans dis­per­sion • Un seul plan à faire... et à ré­vi­ser au be­soin • Sim­pli­fi­ca­tion du trans­fert de vos avoirs

à vos hé­ri­tiers • Éco­no­mies sur vos frais Votre conseiller est votre meilleur al­lié pour mettre en place votre plan de dé­cais­se­ment fis­ca­le­ment avan­ta­geux ou pour le ré­vi­ser!

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.