Ce qu’il faut sa­voir avant de par­tir

Carte d’as­su­rance ma­la­die

Les Affaires Plus - - Couverture - par Clau­dine Hé­bert

Pour être cou­vert par la Ré­gie de l’as­su­rance ma­la­die du Qué­bec (RAMQ), vous de­vez de­meu­rer au Qué­bec pour une pé­riode d’au moins 183 jours au cours d’une même an­née ci­vile. Une as­su­rance voyage est tout de même né­ces­saire pour cou­vrir les frais ex­cé­dents non as­su­rés par la RAMQ lors de tous vos dé­pla­ce­ments à l’ex­té­rieur de la pro­vince.

Tous les sé­jours de 22 jours et plus consé­cu­tifs à l’ex­té­rieur du Qué­bec sont consi­dé­rés dans les cal­culs de la RAMQ. Si vous par­tez 120 jours en In­do­né­sie de jan­vier à avril, 30 jours au Mexique en juin et 40 jours en Ca­li­for­nie en août et sep­tembre, vous per­dez votre cou­ver­ture pour le reste de l’an­née en cours. Vous la re­trou­ve­rez néan­moins l’an­née sui­vante.

Mais qu’ar­rive-t-il jus­te­ment si vous sé­jour­nez plus de 183 jours au cours d’une même an­née ci­vile hors de la pro­vince? Avi­sez la RAMQ de votre date de dé­part et d’ar­ri­vée et mu­nis­sez-vous d’une as­su­rance voyage « pre­mier payeur en cas de soins de san­té », nous ex­plique-t-on à la RAMQ.

La prime pour ce type d’as­su­rance voyage très par­ti­cu­lier va­rie se­lon l’âge de l’as­su­ré, la du­rée du sé­jour à l’ex­té­rieur du Qué­bec et le mon­tant de la cou­ver­ture. Des cour­tiers en as­su­rance de per­sonnes comme Eu­rê­ka ou Se­cu­riG­lobe font af­faire avec Al­lianz Glo­bal As­sis­tance, un des rares as­su­reurs au pays à of­frir ce type de pro­duit.

« Pour un voya­geur âgé de moins de 39 ans qui dé­sire une cou­ver­ture de deux mil­lions de dol­lars, la prime se

si­tue entre 80 et 140 dol­lars par mois », donne comme exemple Alexan­dra Faure-Al­la­ra, re­pré­sen­tante chez Se­cu­riG­lobe. La prime la plus éle­vée, dit-elle, est pour un sé­jour aux États-Unis et au Mexique, où les frais de soins de san­té sont plus coû­teux. Les tra­vailleurs au­to­nomes no­mades âgés de 40 à 55 ans doivent, pour leur part, dé­bour­ser entre 125 et 400 dol­lars par mois, pour­suit-elle.

Il existe quelques ex­cep­tions qui per­mettent aux dé­ten­teurs de la carte de la RAMQ de conser­ver leur pri­vi­lège pour des sé­jours de plus de 183 jours au cours d’une même an­née. Un voya­geur peut ain­si par­tir plus de six mois une fois tous les sept ans, si­gnale-t-on à la RAMQ. Un voya­geur peut éga­le­ment de­meu­rer cou­vert par la RAMQ s’il dé­montre, à l’aide d’un cer­ti­fi­cat, qu’il a étu­dié pen­dant son sé­jour. L’ap­pren­tis­sage d’une langue, par exemple, peut consti­tuer une ex­cep­tion.

« Vous pou­vez éga­le­ment ré­par­tir votre sé­jour sur deux an­nées ci­viles en par­tant en juillet et en re­ve­nant avant le 30 juin sui­vant », in­dique Alexandre Gré­goire, cour­tier hy­po­thé­caire par­ti dans le sud-ouest des États-Unis de­puis cet été. Son re­tour au Qué­bec est pré­vu en juin pro­chain.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.