Vi­trine du dé­tail

Les Affaires - - Ac­tua­li­tés - Pierre Thé­roux pierre.the­[email protected]

In­ter­net ouvre d’autres portes à Al­do

La vi­trine du dé­tail — Dé­jà pré­sent dans plus de 80 pays, le géant ca­na­dien Al­do n’en­tend pas ar­rê­ter son pé­riple au­tour du monde. Mais son dé­ploie­ment in­ter­na­tio­nal ne se pour­sui­vra pas obli­ga­toi­re­ment par l’im­plan­ta­tion de bou­tiques épo­nymes ou autres points de vente. La crois­sance du com­merce en ligne amène en ef­fet le dé­taillant de chaus­sures qui compte 1 790 ma­ga­sins à re­voir son mo­dèle de com­mer­cia­li­sa­tion, qui était axé prin­ci­pa­le­ment sur la vente en bou­tiques, pour s’éta­blir dans de nou­veaux ter­ri­toires ou ac­croître les ventes dans cer­tains pays où les en­seignes Al­do ou Spring sont dé­jà connues.

« Les ha­bi­tudes des consom­ma­teurs changent. Et In­ter­net nous ouvre d’autres portes », sou­ligne le pré­sident de Groupe Al­do in­ter­na­tio­nal, Nor­man Jas­kol­ka.

Al­do est d’ailleurs à re­voir son ap­proche en Chine, où elle a mis les pieds il y a plus de trois ans et où elle compte une ving­taine de bou­tiques. Dans ce pays de 1,3 mil­liard d’ha­bi­tants, « In­ter­net est en pleine crois­sance, ce qui n’était pas le cas quand on s’y est im­plan­tés. Et les achats en ligne de chaus­sures et vê­te­ments sont très im­por­tants », constate M. Jas­kol­ka, qui pi­lote le dé­ve­lop­pe­ment de l’en­tre­prise dans les mar­chés étran­gers de­puis près de 15 ans.

Mais l’en­tre­prise est consciente que l’ac­crois­se­ment des ventes en ligne en Chine passe par la re­con­nais­sance de sa marque,

Pour Al­do, l’ac­crois­se­ment de ses ventes sur In­ter­net en Chine passe par la re­con­nais­sance de sa marque, donc par l’éta­blis­se­ment d’un ma­ga­sin phare qui lui fait pour l’ins­tant dé­faut. Notre pho­to pré­sente un éta­blis­se­ment à Hong Kong.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.