Un im­meuble de bu­reaux ou­vert à la com­mu­nau­té

Les Affaires - - Cahier - Pierre Val­lée re­dac­tion­le­saf­[email protected] Ef­fi­ca­ci­té et ser­vice à la clien­tèle

Il est bien re­con­nais­sable grâce à sa sil­houette qui se dé­coupe net­te­ment dans le ciel du centre-ville de Mon­tréal. Construit en 1992, le 1000 De La Gau­che­tière est un im­meuble de 51 étages dont la vo­ca­tion pre­mière est la lo­ca­tion de bu­reaux. Mais cette vo­ca­tion ne l’em­pêche pas d’être aus­si ré­so­lu­ment tour­né vers la com­mu­nau­té.

« Notre em­pla­ce­ment fait en sorte que nous sommes un centre in­ter­mo­dal de trans­port, sou­ligne Ca­the­rine Schrae­nen, di­rec­trice du 1000 De La Gau­che­tière pour le compte du pro­prié­taire Ivan­hoé Cam­bridge. Un tun­nel nous réunit à la Place Bo­na­ven­ture, et par consé­quent à la sta­tion de mé­tro, et nous sommes re­liés au ter­mi­nus centre-ville de l’AMT et de la RTL. »

De plus, pour com­plé­ter cette in­ter­mo­da­li­té, l’im­meuble abrite un sta­tion­ne­ment Communauto ain­si qu’une sta­tion BIXI. « Nous avons même ins­tal­lé des bornes de re­charge pour vé­hi­cules élec­triques. »

Près de 45 000 per­sonnes en tran­sit

Ain­si, près de 45 000 per­sonnes tran­sitent, ma­tin et soir, par ces lieux, dont les 2 400 tra­vailleurs des 35 en­tre­prises, dont plu­sieurs grands ca­bi­nets d’avo­cats, qui y ont élu do­mi­cile. Mais l’ac­cueil de la com­mu­nau­té se fait sur­tout à l’Atrium, si­tué au rez-de-chaus­sée, où l’on trouve la pa­ti­noire in­té­rieure, sur­plom­bée d’un dôme vi­tré.

Bon an mal an, en­vi­ron 100 000 per­sonnes, adultes comme en­fants, viennent don­ner un coup de pa­tin sur cette glace, dont le sys­tème de re­froi­dis­se­ment a été ré­no­vé. C’est aus­si dans l’Atrium que se trouve la foire com­mer­ciale et ali­men­taire.

« Notre se­cond lieu d’ac­cueil, c’est le hall d’en­trée, éclai­ré par trois ver­rières, ex­plique Ca­the­rine Schrae­nen. Nous ve­nons de le re­pen­ser et lui don­ner une nou­velle al­lure plus mo­derne et contem­po­raine, no­tam­ment en ac­cueillant dans la por­tion ouest une ins­tal­la­tion ar­tis­tique, com­po­sée de mo­biles qui partent du toit comme du plan­cher, si­gnée Sté­phane Pratte de l’Ate­lier in Si­tu. Nous pré­voyons une dé­marche si­mi­laire pour la por­tion est du hall. »

La pré­sence de la culture est d’ailleurs fa­mi­lière à cet en­droit, puisque le 1000 De La Gau­che­tière par­ti­cipe à plu­sieurs évé­ne­ments cultu­rels, dont Mon­tréal en Lu­mière. « Et nous ré­pon­drons pré­sents pour le 375e an­ni­ver­saire de Mon­tréal », lance la ges­tion­naire. En ma­tière d’ef­fi­ca­ci­té éner­gé­tique et d’éco­res­pon­sa­bi­li­té, le 1000 De La Gau­che­tière a fait ses de­voirs.

« Nous avons re­çu la cer­ti­fi­ca­tion BO­MA BESt de ni­veau 4 et nous tra­vaillons pré­sen­te­ment à ob­te­nir la cer­ti­fi­ca­tion LEED Ar­gent. Nous avons aus­si ob­te­nu la cer­ti­fi­ca­tion BO­MA 360 qui té­moigne de la qua­li­té de nos pra­tiques d’af­faires et de nos pro­ces­sus opé­ra­tion­nels », pré­cise Mme Schrae­nen. De plus, en cas d’ur­gence, l’im­meuble est équi­pé d’une gé­né­ra­trice qui peut as­su­rer l’en­semble des be­soins éner­gé­tiques du bâ­ti­ment.

Se­lon Ca­the­rine Schrae­nen, l’une des clés du suc­cès du 1000 De La Gau­che­tière ré­side dans la qua­li­té du ser­vice à la clien­tèle. « Nous avons une équipe très pro­fes­sion­nelle qui en­tre­tient des liens pri­vi­lé­giés avec nos lo­ca­taires et qui est tou­jours at­ten­tive à leurs be­soins. »

D’ailleurs, ces der­niers peuvent ai­sé­ment com­mu­ni­quer avec l’équipe en place grâce au Centre de ser­vices aux lo­ca­taires. L’autre élé­ment im­por­tant, se­lon elle, est le lien avec la com­mu­nau­té. « Nous sa­vons que notre im­meuble est im­po­sant, et c’est la rai­son pour la­quelle nous tra­vaillons si fort pour le rendre cha­leu­reux et ac­cueillant. »

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.