Lo­gi­ciel libre ou open­source, du pa­reil au même?

Les Affaires - - Dossiers -

Lo­gi­ciel gra­tuit, libre ou open source… Pas tou­jours fa­cile de s’y re­trou­ver dans les di­vers as­pects du lo­gi­ciel libre. Pe­tit guide pour évi­ter de s’y perdre.

D’au­cuns parlent in­dis­tinc­te­ment de lo­gi­ciel libre et de code source ou­vert ( open source). « Il y a bel et bien une nuance entre les deux, mais elle se si­tue sur le plan plus phi­lo­so­phique que tech­nique », sou­tient Laurent Bou­nin, ges­tion­naire de comptes chez Ac­quia Ca­na­da.

Pour mé­ri­ter l’ap­pel­la­tion « libre », un lo­gi­ciel doit res­pec­ter les quatre règles de la Free Soft­ware Foun­da­tion.

Il doit donc pou­voir être : exé­cu­té comme vous vou­lez, pour n’im­porte

quel usage ; étu­dié et mo­di­fié grâce à un ac­cès libre

au code source ; re­dis­tri­bué gra­tui­te­ment ;

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.