« Nos en­tre­prises doivent se mettre ra­pi­de­ment à l’im­pres­sion 3D » 8,6 G$ US

— De­nis Har­dy,

Les Affaires - - Actualités - Fran­çois Nor­mand fran­cois.nor­[email protected]

Le Ré­seau Qué­bec-3D tien­dra sa pre­mière confé­rence le 28 mai, à TroisRi­vières. Les en­tre­prises qué­bé­coises af­fichent-elles un re­tard dans l’uti­li­sa­tion des tech­no­lo­gies d’im­pres­sion 3D ? Dans l’im­pres­sion en plas­tique, ce­la va as­sez bien. Les équi­pe­ments ne sont pas trop coû­teux, et les pro­to­ty­pages sont nom­breux. Par contre, dans le do­maine du mé­tal, on voit qu’aux États-Unis, en Eu­rope et même en Asie il y a une vo­lon­té plus forte de dé­ve­lop­per ces tech­no­lo­gies. Nos concur­rents ont pris le vi­rage. Des in­ves­tis­se­ments mas­sifs se font dans ces équi­pe­ments. Une étude de De­loitte [« L’ère des per­tur­ba­tions: les en­tre­prises ca­na­diennes sont-elles prêtes? »] montre que l’es­ti­ma­tion des ventes des im­pri­mantes 3D dans le monde est as­sez phé­no­mé­nale. Il faut que nos en­tre­prises s’y mettent ra­pi­de­ment. Quelles sont les consé­quences du re­tard dans l’im­pres­sion 3D en mé­tal pour les en­tre­prises du Qué­bec ? Elles se privent de gains de pro­duc­ti­vi­té im­por­tants, sans par­ler de com­pé­ti­ti­vi­té sur le mar­ché par rap­port à leurs concur­rentes. La tech­no­lo­gie 3D per­met de fa­bri­quer des pièces qui sont to­ta­le­ment nou­velles. De plus, il n’y a pas beau­coup de restrictio­ns sur le plan du de­si­gn des pièces. On le voit dans le sec­teur aé­ro­nau­tique, où le poids des pièces est très im­por­tant. Le ti­tane est gros­so mo­do deux fois moins lourd que l’acier. Donc, sur la du­rée de vie d’un avion Air­bus 380, par exemple, un trans­por­teur peut éco­no­mi­ser en­vi­ron 2,2 mil­lions de dol­lars en car­bu­rant. Ce­la re­pré­sente aus­si un avan­tage pour le construc­teur d’avions par rap­port à ses concur­rents. C’est pour­quoi il est im­por­tant que les en­tre­prises qué­bé­coises s’in­té­ressent à l’im­pres­sion 3D, sur­tout dans les ate­liers d’usi­nage. Il faut in­té­grer ces nou­velles tech­no­lo­gies à nos chaînes de pro­duc­tion.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.