Jo­na­than Bé­lisle,

Les Affaires - - Stratégies -

co­fon­da­teur de Sa­ga

Jo­na­than Bé­lisle est un en­tre­pre­neur en sé­rie du Web de­puis les an­nées 1990. Il car­bure aux idées stu­pé­fiantes: « Au dé­but des an­nées 2000, j’ai pro­po­sé à des par­te­naires de créer un ré­seau so­cial d’échange d’ap­par­te­ments, un Airbnb avant l’heure, quoi. C’était mille fois trop tôt, comme la plu­part de mes pro­jets », dit-il.

Au­jourd’hui, il s’est as­so­cié à Vincent Rou­thier, « un in­ves­tis­seur qui a les pieds sur terre », pour fon­der Sa­ga et ain­si me­ner à bien l’idée la plus folle qu’il n’ait ja­mais eue: li­bé­rer le Web de tous ses car­cans! « Le Web, ce n’est plus que Google et Fa­ce­book. Ce sont des mil­liards d’in­di­vi­dus plon­gés dans leur ta­blette, au lieu de se re­gar­der en face, les uns les autres. C’est à brailler! » ful­mine-t-il.

Com­ment s’y prend-il? En dé­ve­lop­pant « la ma­gie du Web », en par­ti­cu­lier au­près des en­fants. C’est ain­si qu’il a mis au point une ap­pli­ca­tion qui ne fonc­tionne que si l’on marche de­hors, dans la­quelle on peut cap­tu­rer des lu­cioles vir­tuelles dans les ruelles de Mon­tréal en se ser­vant de son cel­lu­laire comme d’un fi­let à pa­pillons. Pa­reille­ment, il a concoc­té un livre édu­ca­tif et in­ter­ac­tif bour­ré d’in­no­va­tions ren­ver­santes (par exemple., quand on le lit à voix haute dans un cu­bi­cule, les images du livre ap­pa­raissent et s’animent sur les murs), qui com­mence à se vendre dans les écoles fran­co­phones de l’On­ta­rio.

Et ce, en dé­pit des sar­casmes: « Au Qué­bec, per­sonne ne m’écoute vrai­ment, on me traite de “poète” », illustre-t-il. Mais c’est en train de chan­ger, de­puis son pas­sage au der­nier festival tech­no­lo­gique SXSW, à Aus­tin (Texas), qui a sou­le­vé un en­thou­siasme spec­ta­cu­laire. « On dit que nul n’est pro­phète en son pays… » lance-t-il, sou­rire en coin. — O. SCH­MOU­KER

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.