Lo­ca­tion Jean Lé­ga­ré: une re­lève sur les cha­peaux de roues

Les Affaires - - Stratégies -

L’en­tre­prise fa­mi­liale, c’était le ter­rain de jeu de Nathalie Lé­ga­ré pen­dant son en­fance. « L’en­tre­prise était si­tuée à cô­té de la mai­son. Quand je jouais de­hors, j’étais en­tou­rée de ca­mions et de mé­ca­ni­ciens. À 11 ans, je rem­plis­sais dé­jà des états de compte. » En 2009, elle prend les com­mandes de Lo­ca­tion Jean Lé­ga­ré. De­puis, l’en­tre­prise de lo­ca­tion de vé­hi­cules de 42 ans d’exis­tence a vu sa crois­sance s’ac­cé­lé­rer.

En 2011, Nathalie Lé­ga­ré de­ve­nait ac­tion­naire ma­jo­ri­taire avec une par­ti­ci­pa­tion de 51%. L’an­née sui­vante, elle pro­cé­dait à la pre­mière acquisitio­n de l’his­toire de l’en­tre­prise, alors que le pro­prié­taire d’une pe­tite en­tre­prise sem­blable de Saint-Constant, sans re­lève, lui pro­po­sait d’ache­ter ses élé­ments d’ac­tif. « L’em­pla­ce­ment et les bâ­ti­ments ré­pon­daient à tous mes cri­tères. Et c’était as­sez loin de Mon­tréal pour qu’on ne se can­ni­ba­lise pas. »

Puis, en 2013, elle ache­tait pour le mar­ché qué­bé­cois la fran­chise de conte­neurs d’entreposag­e et de dé­mé­na­ge­ment Pods. « Le fi­nan­ce­ment a été com­pli­qué, mais je ne pou­vais pas pas­ser à cô­té de ce­la, dit la femme d’af­faires de 44 ans. Le concept com­plé­tait à mer­veille nos ac­ti­vi­tés. »

Sur sa lan­cée, elle a fait d’une pierre deux coups en ou­vrant une troi­sième suc­cur­sale de lo­ca­tion de vé­hi­cules au même em­pla­ce­ment que Pods, à La­val.

« L’ex­pan­sion a été ra­pide, et main­te­nant, je mets un peu le pied sur le frein », dit la pro­prié­taire de l’en­tre­prise de 70 em­ployés, dont la clien­tèle est com­po­sée à 65% d’en­tre­prises. Mais pas pour long­temps. L’an pro­chain, elle vou­drait ou­vrir une autre suc­cur­sale à Mon­tréal. À plus long terme, elle pré­voit aus­si s’ins­tal­ler à Qué­bec. – NATHALIE VAL­LE­RAND

Na­tha­lie Lé­ga­ré

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.