F. Mé­nard in­ves­tit 7 M$ pour ex­por­ter da­van­tage de viande de porc au Ja­pon

Les Affaires - - Stratégies - — L’AVE­NIR ET DES RI­VIÈRES, GRAN­BY

Le pro­duc­teur de porc F. Mé­nard in­ves­tit 7 mil­lions de dol­lars dans l’agran­dis­se­ment de son abat­toir et de son usine de dé­coupe d’An­geGar­dien afin de mieux ré­pondre à la de­mande ja­po­naise. « Les Ja­po­nais dé­laissent de plus en plus les pro­duits conge­lés au pro­fit des pro­duits frais. F. Mé­nard trou­vait im­por­tant de se po­si­tion­ner pour ré­pondre à la de­mande et sa­tis­faire ce mar­ché en pleine crois­sance », ex­plique Luc Mé­nard, di­rec­teur gé­né­ral de l’en­tre­prise fon­dée en 1961. Les com­mandes ja­po­naises re­pré­sentent 10 % du chiffre d’af­faires de l’en­tre­prise. F. Mé­nard pré­voit tri­pler, voire qua­dru­pler ses ex­pé­di­tions heb­do­ma­daires de pièces de porc frais au Ja­pon dès l’au­tomne pro­chain, une fois les tra­vaux d’agran­dis­se­ment ter­mi­nés. F. Mé­nard ex­porte 70 % de sa pro­duc­tion dans une cin­quan­taine de pays. L’en­tre­prise pro­duit un mil­lion de porcs par an­née et a une ca­pa­ci­té d’abat­tage de 600 porcs par heure.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.