Une lon­gueur d’avance en ali­men­ta­tion ?

Les Affaires - - Stratégies -

« On voit une belle ou­ver­ture de la part des lea­ders de l’in­dus­trie ali­men­taire ; ils prennent de plus en plus conscience des enjeux du gas­pillage », ob­serve Jo­na­than Ro­drigue, di­rec­teur du dé­ve­lop­pe­ment des af­faires de Mois­son Mon­tréal.

L’or­ga­nisme mont­réa­lais dit col­lec­ter un sixième des bons ali­ments je­tés par les su­per­mar­chés au Qué­bec. Pour M. Ro­drigue, l’ac­com­pa­gne­ment des com­merces à tra­vers les obs­tacles au re­cy­clage per­met­tra à terme de sup­pri­mer du gas­pillage… à condi­tion que Mois­son Mon­tréal ne soit pas frei­né dans ses fi­nan­ce­ments.

Pa­ral­lè­le­ment, des ini­tia­tives lo­cales et of­fi­cieuses se mettent en place dans la li­gnée des dumps­ter-di­vers, ces vo­lon­taires qui fouillent les pou­belles à la tom­bée de la nuit pour en sau­ver les den­rées en­core fraîches. Ils convainque­nt peu à peu des com­merces de leur ré­ser­ver leurs in­ven­dus pour ve­nir les ré­cu­pé­rer chaque se­maine. « Je ga­ran­tis aux autres com­merces qu’ils peuvent en faire au­tant, té­moigne Lui­gi Pic­co­li, gé­rant de l’In­ter­mar­ché La­go­ria à Mon­tréal. Nous ne sommes pas beau­coup d’em­ployés, et pour­tant, on trouve le temps de pré­pa­rer un stock [pour les dumps­ter-di­vers] tous les deux jours. Ça aide la col­lec­ti­vi­té, et ça évite d’avoir à net­toyer der­rière ceux qui sau­taient dans mes pou­belles. » — CH­LOÉ MA­CHIL­LOT

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.