At­ten­tion, fra­gile

Les Affaires - - Billet | Sommaire - Ju­lie Cailliau Ré­dac­trice en chef, Groupe Les Af­faires ju­lie.cailliau@tc.tc @ju­lie140c

Le Plan éco­no­mique 2018-2019 du gou­ver­ne­ment du Qué­bec pré­voit 103 mil­lions de dol­lars pour les proches ai­dants et les aî­nés. Ne nous em­bal­lons pas, le mon­tant s’étale sur cinq ans. On parle donc plu­tôt d’en­vi­ron 20 M$ par an­née à comp­ter de l’exer­cice 2018-2019.

Avec cette somme, on pré­voit of­frir un ré­pit aux ai­dants na­tu­rels, re­con­naître la contri­bu­tion de la re­lève bé­né­vole, mieux équi­per les aî­nés pour qu’ils conservent le plus pos­sible leur au­to­no­mie, et en­cou­ra­ger la co­ha­bi­ta­tion mul­ti­gé­né­ra­tion­nelle.

Au­tre­ment dit, on veut faire beau­coup de choses avec 20 pe­tits mil­lions. À dé­faut d’avoir la ca­pa­ci­té de gué­rir, la me­sure a le mé­rite de prendre acte des maux du vieillis­se­ment, ceux de la dé­pen­dance, à nos proches et au sys­tème de san­té.

Les pu­bli­ci­tés pour les pro­thèses au­di­tives et les mai­sons de re­traite peuvent bien pré­sen­ter des couples aux che­veux d’ar­gent, tout sou­rire, mar­chant au grand air, l’oeil pé­tillant... en pra­tique, vieillir est moins gla­mour (eu­phé­misme).

Pour cette grand-mère de ma connais­sance, vieillir, c’est un lit mé­di­ca­li­sé, une mar­chette qui prend la pous­sière de­puis qu’elle a été rem­pla­cée par un fau­teuil élec­trique, uti­li­sé presque uni­que­ment à l’heure des re­pas, pris dans un grand ré­fec­toire où on n’en­tend que les bruits de four­chette, parce que les ré­si­dents ont aban­don­né l’idée de se par­ler de­puis long­temps, la ma­jo­ri­té n’en­ten­dant plus grand-chose; c’est une sonde uri­naire, des mé­di­ca­ments pour la pres­sion ar­té­rielle, le cho­lés­té­rol, la neu­ro­pa­thie; c’est un té­lé­phone cel­lu­laire adap­té à com­mande vo­cale pour gar­der le contact avec la fa­mille et les amis, qui viennent sou­vent, mais ja­mais aus­si sou­vent que l’in­fir­mière et le phy­sio (très gen­tils, au de­meu­rant); c’est une uni­té (tra­duc­tion: une chambre avec salle de bains at­te­nante) dans une se­nio­re­rie mé­di­ca­li­sée avec un jo­li parc qu’on ne vi­site bien sou­vent que par la baie vi­trée.

Le poids dé­mo­gra­phique des Qué­bé­cois de 65 ans et plus pas­se­ra de 15,7% en 2011, à 25,2% en 2031, se­lon le scé­na­rio de ré­fé­rence en­vi­sa­gé par l’Ins­ti­tut de la sta­tis­tique du Qué­bec (et jus­qu’à 32,8% en 2061). Puisque vieillir, c’est un tas de be­soins par­ti­cu­liers, il y a de la place pour des en­tre­pre­neurs comme ce­lui en man­chette de ce nu­mé­ro, Ré­al Bou­clin, à la tête du pro­mo­teur im­mo­bi­lier Ré­seau sé­lec­tion, spé­cia­li­sé dans les ré­si­dences pour aî­nés.

L’im­por­tant se­ra de se sou­ve­nir que le mar­ché gris n’est pas un mar­ché comme les autres. Il est dé­pen­dant ou en • voie de l’être. Vul­né­rable. À ser­vir avec soin.

la

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.