LE TOP 25 DES FIRMES D’IN­GÉ­NIE­RIE

Les Affaires - - Front Page - Ma­rie Lyan re­dac­tion­le­saf­faires@tc.tc

Pour la troi­sième an­née consé­cu­tive, les firmes SNC-La­va­lin et WSP Glo­bal se par­tagent la plus haute marche du pal­ma­rès des firmes d’in­gé­nie­rie du Qué­bec. Ce­pen­dant, l’écart entre les deux firmes conti­nue de se creu­ser.

Après avoir fait pas­ser son ef­fec­tif de 3 051 à 3 369 em­ployés dans la pro­vince en un an, SNC-La­va­lin compte à ce jour 8 717 em­ployés dans l’en­semble du Ca­na­da et se pré­pare à re­cru­ter da­van­tage.

« De­puis l’an­née der­nière, nous avons aug­men­té notre masse sa­la­riale de 10 % au Qué­bec. Notre crois­sance va se pour­suivre grâce à des pro­jets d’en­ver­gure comme le REM », dé­voile Chan­tal So­rel, di­rec­trice gé­né­rale et vi­ce­pré­si­dente di­rec­trice, Ca­pi­tal.

De­puis la ré­cente ac­qui­si­tion de l’en­tre­prise de ser­vices-conseils bri­tan­nique WS At­kins (18 000 sa­la­riés), qui lui per­met d’at­teindre le cap des 50 000 em­ployés dans le monde, la firme se pose plus que ja­mais comme un ac­teur d’en­ver­gure in­ter­na­tio­nale.

Une ten­dance que suit éga­le­ment sa voi­sine, WSP Glo­bal (2e), qui em­ploie 8 200 per­sonnes au pays, dont 2 300 au Qué­bec. Si la firme a com­men­cé par perdre 70 em­ployés par rap­port à l’an pas­sé, elle en a dé­jà re­ga­gné 200 dans tout le pays entre jan­vier et juin 2018, dont près de 130 au Qué­bec. Un beau score at­tri­buable à la fois à sa crois­sance in­terne, de 2 % à 3 % en 2017, mais aus­si aux sept ac­qui­si­tions qu’elle a conclues au cours des trois der­nières an­nées, en ma­jo­ri­té à l’étran­ger. Grâce à ce­la, elle peut comp­ter sur un vi­vier de 43 000 col­la­bo­ra­teurs dans le monde.

Même si elle se si­tue loin du duo de tête, En­globe se glisse di­rec­te­ment à la 3e po­si­tion. La firme a em­bau­ché près de 200 per­sonnes au Qué­bec au cours des six der­niers mois, ce qui porte à 1 600 le nombre d’em­ployés dans la pro­vince, sur un to­tal de 1 850, se­lon les der­niers chiffres du mois d’août.

« Nous avons la chance d’être pré­sents sur 25 des 100 plus im­por­tants pro­jets d’in­fra­struc­tures du Ca­na­da », dit Ste­phen Mont­mi­ny, co­pré­sident. Des ef­fec­tifs ont même bon­di de 480 % en cinq ans, en par­tie grâce à une fu­sion avec la firme LVM, me­née à bien en 2014. Près de 300 res­sources pour­raient en­core s’ajou­ter d’ici l’an pro­chain grâce à deux pro­jets d’ac­qui­si­tion.

Stan­tec des­cend d’un éche­lon, au 4e rang, mais pour­suit une forte stra­té­gie de dé­ploie­ment qui de­vrait por­ter ses fruits en 2019. En quelques mois, son ef­fec­tif a dé­jà aug­men­té de 500 per­sonnes, pour at­teindre les 8 160 em­ployés au Ca­na­da. Le ra­chat, en mai der­nier, de Ce­ger­tec (280 em­ployés), qui se his­sait à la 16e po­si­tion de notre clas­se­ment pré­cé­dent, a éga­le­ment contri­bué à ren­for­cer ses rangs. « Et nous avons en­core ac­tuel­le­ment 80 postes à pour­voir au Qué­bec dans dif­fé­rents do­maines d’ac­ti­vi­té », pour­suit Isa­belle Jo­doin, vice-pré­si­dente prin­ci­pale, Qué­bec, de Stan­tec.

Pour sa part, Ci­ma+ reste 5e au clas­se­ment. « En 2017, nous avions dé­jà connu une crois­sance de 13 % au pays, en pas­sant de 1 600 à 1 800 em­ployés, et nous comp­tons une cen­taine de nou­velles em­bauches à la mi-2018 », ex­plique Fran­çois Plourde, pré­sident et chef de la di­rec­tion, en évo­quant la de­mande au cha­pitre des tra­vaux pu­blics et pri­vés. Son ob­jec­tif de 2 000 sa­la­riés à l’échelle ca­na­dienne d’ici la fin de l’an­née est d’ores et dé­jà at­teint.

Des nou­veaux ve­nus

Cette an­née, par­mi les nou­veaux en­trants, on re­trouve la firme Daw­co, au 14e rang, ex æquo avec le groupe ABS. Son ef­fec­tif a grim­pé de 33 % au cours de la der­nière an­née, ce qui lui per­met de pas­ser le cap des 400 sa­la­riés dans la pro­vince. Sur la même pé­riode, tou­te­fois, Daw­co af­fiche une chute de son ef­fec­tif de 28 % au Ca­na­da, ce que la firme n’a pas sou­hai­té com­men­ter.

Der­rière, Plu­ri­tec (23e) constate que le mar­ché est re­par­ti à la hausse, avec un ef­fec­tif qui a grim­pé de 58 % au cours des 12 der­niers mois. « Nous avons ou­vert un nou­veau bu­reau à Qué­bec et conso­li­dé ce­lui de Thet­ford Mines. Mais nous vi­sons d’abord à ser­vir nos clients ac­tuels plu­tôt qu’à dé­ve­lop­per de nou­veaux mar­chés », nous confirme une source à l’in­terne.

Un cran plus loin, KSH So­lu­tions (24e), spé­cia­liste du sec­teur fo­res­tier et de l’en­vi­ron­ne­ment, re­monte la pente après avoir cou­pé de moi­tié son ef­fec­tif en 2016, en mi­sant sur les seg­ments por­teurs de l’in­dus­trie des em­bal­lages et des pro­duits de consom­ma­tion. « L’an­née 2018 de­vrait même être l’une de nos meilleures », glisse son pré­sident Mar­tin J. Pe­rei­ra, qui confie avoir rem­pli son car­net de com­mandes pour deux à trois ans.

Un mi­lieu de clas­se­ment ho­mo­gène

Peu de sur­prises dans la suite du clas­se­ment, où l’on re­trouve une ma­jo­ri­té d’ac­teurs qui sont en­core en pleine vague de re­cru­te­ment, alors que d’autres sont en­ga­gées dans une phase de crois­sance pru­dente.

Pré­sente uni­que­ment au Qué­bec, la firme Pa­geau Mo­rel perd deux places, à la 20e po­si­tion ( ex æquo avec Axor Ex­perts-Conseils), tout en af­fi­chant une crois­sance de 8 % par rap­port au clas­se­ment pré­cé­dent, ce qui lui per­met de dé­pas­ser les 200 em­ployés.

« Nous pour­rions gros­sir plus ra­pi­de­ment, mais nous es­sayons de li­mi­ter la crois­sance pour avoir le temps d’in­té­grer de nou­velles res­sources », in­dique son pré­sident Ni­co­las Le­mire. La firme s’ac­tive sur plu­sieurs dos­siers, tels que la mai­son Ma­nu­vie et le nou­veau siège de la Banque Na­tio­nale du Ca­na­da, à Mon­tréal, avec un ob­jec­tif : main­te­nir une crois­sance de 10 % par an­née.

La firme GHD (13e), dont l’ef­fec­tif a mon­té de 5 %, sou­tient aus­si que la ra­re­té de la maind’oeuvre l’a contrainte à faire des choix stra­té­giques avant de se po­si­tion­ner. « La no­tion de ti­ming sur les contrats de­vient de plus en plus im­por­tante », note Steve Lé­cuyer, ac­tion­nai­re­di­ri­geant ré­gio­nal pour les ré­gions du Qué­bec et de l’At­lan­tique de GHD.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.