Deux joyaux du Mile-Ex ache­tés par la Sun Life

Les Affaires - - Les Grands De L’immobilier - Les grands de l’im­mo­bi­lier Clau­dine Hé­bert re­dac­tion­le­saf­faires@tc.tc

Ache­tés, ré­no­vés, loués… et dé­jà ven­dus. Il au­ra fal­lu moins de six ans pour que les deux im­meubles de la rue Mile-End (7250 et 7450), ache­tés et ré­no­vés par Ri­chard Hy­lands, pré­sident de Cor­po­ra­tion im­mo­bi­lière Ke­vric, et ses par­te­naires fi­nan­ciers, passent sous d’autres mains. Les deux bâ­ti­ments, dont la su­per­fi­cie to­ta­lise 400 000 pieds car­rés, ont été ven­dus à la Fi­nan­cière Sun Life au prin­temps der­nier.

Sol­dée à 155,5 M $, la tran­saction est la plus im­por­tante à avoir eu lieu au Qué­bec en im­mo­bi­lier com­mer­cial au cours des douze der­niers mois. Un coup de maître sa­lué par la plu­part des ex­perts contac­tés par le jour­nal Les Af­faires. Rap­pe­lons que ces deux im­meubles, deux an­ciennes usines, avaient été ache­tés en 2012 au coût de 16 M $. Ils ont en­suite fait l’ob­jet de tra­vaux de ré­fec­tion au coût d’une qua­ran­taine de mil­lions de dol­lars. Faites le cal­cul... cette vente a rap­por­té près de trois fois la mise !

Po­ten­tiel d’af­faires

Si­tués à proxi­mi­té de la gare du Parc, les deux im­meubles sont au­jourd’hui loués à 95 % (7250) et 100 % (7450) de leur ca­pa­ci­té, in­dique Ri­chard Hy­lands. Par­mi les lo­ca­taires, on trouve no­tam­ment Te­le­con, Banque TD, Gol­der, Banque Na­tio­nale de Pa­ris et Shaw Di­rect. « J’ai tou­jours été convain­cu par le po­ten­tiel d’af­faires de ce quar­tier qui avait été

lais­sé à l’aban­don », sou­ligne M. Hy­lands, l’in­ves­tis­seur im­mo­bi­lier qui a tou­jours ai­mé re­don­ner une se­conde vie à des bâ­ti­ments. S’il n’avait été que de lui, M. Hy­lands n’au­rait pas ven­du ces deux im­meubles qui ont, entre autres, contri­bué à re­vi­ta­li­ser le sec­teur du Mile-Ex. Ses par­te­naires étaient tou­te­fois d’un autre avis.

Il n’au­ra fal­lu que trois mois entre la mise en vente et la si­gna­ture de la tran­saction. « Ce type de bâ­ti­ment mo­der­ni­sé et rem­pli de lo­ca­taires dont les baux sont si­gnés à long terme est très re­cher­ché par les in­ves­tis­seurs ins­ti­tu­tion­nels et autres ges­tion­naires im­mo­bi­liers », ana­lyse Syl­vain Le­clair, vice-pré­sident di­rec­teur du Groupe Al­tus. L’ache­teur a d’ailleurs payé un juste prix, pour­suit-il.

Afin, jus­te­ment, d’ob­te­nir le prix re­cher­ché, M. Hy­lands et ses par­te­naires ont fait af­faire avec un cour­tier im­mo­bi­lier de To­ron­to, en l’oc­cur­rence une équipe de RBC, pour pro­cé­der à la vente des deux im­meubles. Cette stra­té­gie a por­té ses fruits. Six ache­teurs, dont deux du Qué­bec, ont co­gné à la porte. Sun Life a été la plus gé­né­reuse.

Quelle est la suite des choses? M. Hy­lands et ses par­te­naires tra­vaillent dé­jà sur la ré­fec­tion d’un autre im­meuble de bu­reaux. Cette fois, l’im­meuble est si­tué sur l’ave­nue At­wa­ter, à l’angle de la rue Tup­per, tout près de la sta­tion de mé­tro At­wa­ter. Ache­tée au coût de 11M$, la struc­ture de 175000 pieds car­rés ré­par­tie sur sept étages passe sous le bis­tou­ri. Des tra­vaux de plus de 15M$ sont en cours afin que le bâ­ti­ment ob­tienne une cer­ti­fi­ca­tion LEED. « Des en­tre­prises ont dé­jà com­men­cé à frap­per à la porte pour une lo­ca­tion. Les tra­vaux se­ront fi­nis en 2019 », si­gnale M. Hy­lands.

la

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.