Don de 5,6 mil­lions de dol­lars à l’Uni­ver­si­té Con­cor­dia

Les Affaires - - LA COMMUNAUTÉ -

Un don de 5,6 M$ de la fi­du­cie fa­mi­liale Pe­ter-N.-Thom­son se­ra ver­sé à la Fa­cul­té des beaux-arts de l’Uni­ver­si­té Con­cor­dia pour sou­te­nir les étu­diants au moyen de bourses d’études su­pé­rieures, de bourses d’études sur le ter­rain et d’un fonds d’in­no­va­tion ar­tis­tique. Avant son dé­cès, en 2011, l’homme d’af­faires Pe­ter N. Thom­son avait dis­cu­té ce legs avec sa fa­mille. Il sou­hai­tait qu’une par­tie de sa for­tune soit ver­sée à des or­ga­nismes ap­puyant les ar­tistes, les étu­diants et les en­tre­pre­neurs. Sa belle-fille, Les­lie Raen­den, a choi­si la Fa­cul­té des beaux-arts de Con­cor­dia comme bé­né­fi­ciaire. « Je crois que Pe­ter se­rait très fier de voir que nous avons trou­vé l’en­droit tout dé­si­gné pour per­pé­tuer ses idées », a dé­cla­ré Mme Raen­den par voie de com­mu­ni­qué. Rap­pe­lons que M. Thom­son a hé­ri­té vers la fin des an­nées 1950 de la Po­wer Cor­po­ra­tion of Ca­na­da. Cette so­cié­té de ges­tion et de por­te­feuille di­ver­si­fiée avait été co­fon­dée par son père à Mon­tréal. Il en est de­ve­nu pré­sident et chef de la di­rec­tion ain­si que pré­sident du con­seil d’ad­mi­nis­tra­tion en 1962. Il est res­té à la tête de l’en­tre­prise jus­qu’à sa vente en 1968. Au cours de sa vie, il a sié­gé à plus de 80 conseils d’ad­mi­nis­tra­tion, dont ce­lui de RBC et de Ca­rib­bean Uti­li­ties.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.