L’atout tech­no­lo­gique du Dis­trict Cen­tral

Les Affaires - - SPÉCIAL PME -

Quar­tier en pleine mé­ta­mor­phose, le Dis­trict Cen­tral peut s’ap­puyer sur un so­lide ré­seau de quelque 1 800 en­tre­prises ras­sem­blées au­tour de 3 pôles d’af­faires : de­si­gn, ma­nu­fac­ture ur­baine et tech­no­lo­gie. L’une d’elle, AON3D, est une PME qui a in­ves­ti le mar­ché de l’im­pres­sion 3D en conce­vant des ma­chines ca­pables de fa­bri­quer des ther­mo­plas­tiques très per­for­mants. Ja­dis tour­né vers le tex­tile, le Dis­trict Cen­tral est en train d’écrire une nou­velle page de sa riche his­toire. Ce quar­tier d’Ahunt­sic-Car­tier­ville en plein re­nou­veau a axé son dé­ve­lop­pe­ment au­tour de 3 pôles d’af­faires: la ma­nu­fac­ture ur­baine, le de­si­gn et la tech­no­lo­gie. C’est ce der­nier cré­neau qu’a in­ves­ti AON3D en 2015, sous l’im­pul­sion de Ke­vin Han, An­drew Wal­ker et Ran­deep Singh, trois in­gé­nieurs pas­sés par l’Uni­ver­si­té McGill avant de se lan­cer dans le monde des af­faires. Leur spé­cia­li­té ? Les ma­té­riaux de pointe, plus pré­ci­sé­ment les ther­mo­plas­tiques. Ils ont pour nom PEEK, ULTEM, Ny­lon ou en­core Po­ly­car­bo­nate, et font le bon­heur de l’aé­ro­nau­tique, l’in­dus­trie au­to­mo­bile ou en­core le monde mé­di­cal. AON3D conçoit et fa­brique des im­pri­mantes 3D in­dus­trielles haute tem­pé­ra­ture ca­pables de re­pro­duire ces ma­tières très re­cher­chées, avec un pla­teau chauf­fant pou­vant al­ler jus­qu’à 200°C. Outre sa ca­pa­ci­té à im­pri­mer les ther­mo­plas­tiques, ces ma­chines de la taille d’un mi­ni fri­gi­daire se dé­marquent par leur im­por­tant vo­lume d’im­pres­sion (454x454x64­0 mm). Une en­tre­prise am­bi­tieuse La com­pa­gnie mont­réa­laise est bien dé­ci­dée à im­pri­mer sa marque dans le middle mar­ket, en s’ap­puyant sur son ex­per­tise en ma­té­riaux d’in­gé­nie­rie de pointe. Un atout de taille qui a dé­jà sé­duit des marques pres­ti­gieuses comme la NASA ou Blue Ori­gin, la so­cié­té créée par Jeff Be­zos, fon­da­teur d’Ama­zon. Le Con­seil na­tio­nal de re­cherches du Ca­na­da (CRNC) et l’ar­mée amé­ri­caine, no­tam­ment la ma­rine, fi­gurent aus­si par­mi sa clien­tèle, es­sen­tiel­le­ment pro­fes­sion­nelle, épar­pillée à tra­vers la pla­nète. De­puis son ar­ri­vée dans le Dis­trict Cen­tral, AON3D a connu une as­cen­sion ful­gu­rante, pro­fi­tant des loyers avan­ta­geux et des su­per­fi­cies in­té­res­santes of­fertes par ce quar­tier re­vi­go­ré. Et la PME de 34 sa­la­riés ne compte pas s’ar­rê­ter en si bon che­min. « On ai­me­rait dou­bler notre es­pace d’ici jan­vier 2020, et aug­men­ter pro­gress i ve­ment nos ef­fec­tifs et nos vo­lumes de pro­duc­tion » , an­nonce Mat­thew Smith, chef des opé­ra­tions. Le ren­fort de l’in­tel­li­gence ar­ti­fi­cielle Ce n’est pas tout puis­qu’un nou­veau mo­dèle d’im­pri­mante 3D est en cours de dé­ve­lop­pe­ment, pour une sor­tie pro­gram­mée l’an pro­chain. Des pour­par­lers ont éga­le­ment été en­ta­més avec des re­ven­deurs à l’étran­ger pour oc­cu­per da­van­tage la scène in­ter­na­tio­nale. AON3D en­vi­sage dans un fu­tur proche de do­per ses im­pri­mantes 3D avec de l’in­tel­li­gence ar­ti­fi­cielle, autre sec­teur en pleine ex­plo­sion ap­pe­lé à ré­vo­lu­tion­ner notre fu­tur et dans le­quel Mon­tréal est de­ve­nue une ré­fé­rence. Chose cer­taine, ce mar­ché aus­si pro­met­teur que lu­cra­tif semble avoir de beaux jours de­vant lui dans le quar­tier du Dis­trict Cen­tral, bien dé­ci­dé à l’ac­com­pa­gner dans son dé­ve­lop­pe­ment. Ce n’est en tout cas ni la place ni la mo­ti­va­tion qui manque pour agran­dir la fa­mille tech­no­lo­gique sur son ter­ri­toire !

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.