La guerre com­mer­ciale va s’éti­rer en 2020

Les Affaires - - INVESTIR -

À moins de trois mois de l’an­née 2020, Ian de Ver­teuil, de Mar­chés mon­diaux CIBC, croit que la prudence est de mise parce que les conflits com­mer­ciaux pour­raient « re­ve­nir han­ter » les mar­chés l’an­née pro­chaine. Aux États-Unis, les candidats aux pri­maires dé­mo­crates adoptent, eux aus­si, une po­si­tion ferme en­vers la Chine, ce qui pour­rait faire en sorte que le pré­sident Do­nald Trump dur­cisse le ton à l’ap­proche de la cam­pagne élec­to­rale, ex­plique le stra­tège. Les ten­sions com­mer­ciales ont dé­jà un im­pact sur l’éco­no­mie et la confiance des en­tre­prises, note-t-il. À un mo­ment où les marges sont sous pres­sion,

M. de Ver­teuil es­time que le consen­sus des ana­lystes est trop op­ti­miste quand il an­ti­cipe une crois­sance de 10 % des bé­né­fices des en­tre­prises ins­crites au S&P 500 en 2020. À 17 fois les bé­né­fices sur­es­ti­més pré­vus pour 2020, l’éva­lua­tion des ac­tions amé­ri­caines ap­pa­raît « pas mal » éti­rée, se­lon lui.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.