Les six par­tis nous livrent leur vi­sion éco­no­mique afin de vous ai­der à faire votre choix

Les Affaires - - BILLET | SOMMAIRE - Fran­çois Normand fran­[email protected] fran­cois­nor­mand

L’op­po­si­tion a cri­ti­qué le gou­ver­ne­ment Tru­deau pour ne pas avoir équi­li­bré le bud­get fé­dé­ral à la fin du man­dat, mais le mi­nistre des Fi­nances sor­tant, Bill Mor­neau, se dé­fend en sou­li­gnant que la prio­ri­té des li­bé­raux est d’in­ves­tir pour amé­lio­rer la qua­li­té de vie des Ca­na­diens et créer de la crois­sance éco­no­mique, tout en de­meu­rant fis­ca­le­ment « res­pon­sable ».

Les autres par­tis ne voient pas les choses du même oeil, rap­pe­lant la pro­messe faite en 2015 de re­ve­nir à l’équi­libre en 2019-2020. Pour le pro­chain man­dat, le Par­ti li­bé­ral n’a pas l’in­ten­tion d’en­rayer le dé­fi­cit.

« Nous avons le meilleur bi­lan de tous les pays du G7, tan­dis que le ra­tio de dette par rap­port à notre éco­no­mie s’amé­liore. Les conser­va­teurs pensent qu’ils peuvent cou­per pour ar­ri­ver à la pros­pé­ri­té tout en conti­nuant de don­ner des baisses d’im­pôts aux plus riches », ré­pond M. Mor­neau en en­tre­vue.

Pour sti­mu­ler l’éco­no­mie, les li­bé­raux veulent fa­ci­li­ter l’em­bauche d’im­mi­grants qua­li­fiés, « don­ner de l’oxy­gène » aux en­tre­prises, in­ves­tir dans les in­fra­struc­tures… Plu­sieurs de ces me­sures sont le pro­lon­ge­ment des dé­ci­sions du pre­mier man­dat. « Il faut s’as­su­rer qu’on a une éco­no­mie qui croît, avec une main-d’oeuvre au tra­vail », dé­clare M. Mor­neau.

Le Par­ti li­bé­ral du Ca­na­da (PLC) veut ac­croître de près de 10% le nombre d’im­mi­grants ve­nant au pays, pour at­teindre 350000 per­sonnes en 2021. M. Mor­neau af­firme qu’une im­mi­gra­tion ac­crue ai­de­ra les en­tre­prises qui pâ­tissent de la pé­nu­rie de main-d’oeuvre. « La dé­marche est d’avoir des im­mi­grants qui ont une ex­per­tise pour tra­vailler », dit-il.

« Nous avons le meilleur bi­lan de tous les pays du G7, tan­dis que le ra­tio de dette par rap­port à notre éco­no­mie s’amé­liore. » – Bill Mor­neau, mi­nistre sor­tant des Fi­nances et can­di­dat li­bé­ral dans la cir­cons­crip­tion de To­ron­to-Centre

La pro­duc­ti­vi­té avant tout

Les li­bé­raux veulent éga­le­ment ai­der les PME à pros­pé­rer, mais sans ré­duire leur taux d’im­po­si­tion, qui s’élève à 9% au fé­dé­ral. « Le Ca­na­da a dé­jà le taux d’im­po­si­tion le plus faible pour les PME dans les pays du G7 », sou­ligne l’ex­homme d’af­faires.

Les PME peuvent être plus pros­pères si elles sont plus pro­duc­tives, se­lon lui. Pour y ar­ri­ver, les li­bé­raux pro­posent no­tam­ment de ré­duire la lour­deur ad­mi­nis­tra­tive, qui en­gendre des coûts im­por­tants pour les PME. « On veut ai­der les en­tre­prises en al­lé­geant la ré­gle­men­ta­tion quand c’est pos­sible », dit le can­di­dat de To­ron­to-Centre.

Les troupes de Jus­tin Tru­deau pro­posent d’autres me­sures pour la pro­duc­ti­vi­té, dont plu­sieurs ont dé­jà été an­non­cées dans les bud­gets pré­cé­dents. Par exemple, M. Mor­neau sou­ligne que son gou­ver­ne­ment a aug­men­té son fi­nan­ce­ment dans la R et D, tout comme il a bo­ni­fié « si­gni­fi­ca­ti­ve­ment » les pro­grammes de bourses pour les étu­diants uni­ver­si­taires.

Des mil­liards dans les in­fra­struc­tures

Par ailleurs, le PLC veut conti­nuer d’in­ves­tir dans les in­fra­struc­tures. Quand ils ont pris le pou­voir en 2015, les li­bé­raux se sont en­ga­gés à in­ves­tir 180 mil­liards de dol­lars en 12 ans, in­cluant une part de fonds pri­vés.

En 2016, ils ont aus­si créé la Banque de l’in­fra­struc­ture du Ca­na­da (BIC) pour ac­cé­lé­rer les in­ves­tis­se­ments. Les conser­va­teurs d’An­drew Scheer veulent mettre la hache dans la BIC, car elle n’est pas ef­fi­cace, se­lon eux.

M. Mor­neau dé­fend les réa­li­sa­tions de la BIC. « Nous avons vu des ré­sul­tats. Du REM, à Mon­tréal, au GO RER, à To­ron­to, en pas­sant par les dé­ve­lop­pe­ments fer­ro­viaires à haute fré­quence de Qué­bec à To­ron­to et toute une sé­rie de pro­jets à ve­nir; un gou­ver­ne­ment Scheer sa­cri­fie­rait ses pro­jets », al­lègue-t-il.

En mai, In­fra­struc­ture Ca­na­da a pu­blié un rap­port d’étape in­di­quant que près du quart des 180 G$ des in­ves­tis­se­ments pro­mis ont été réa­li­sés de­puis 2015, et ce, pour 48000 pro­jets d’une va­leur de 42,3 G$, dont 6,7 G$ au Qué­bec.

En ma­tière de lutte au chan­ge­ment cli­ma­tique, les li­bé­raux pro­posent de por­ter la taxe sur le car­bone de 20$ à 50$ la tonne d’ici 2022. Ils s’en­gagent à ver­ser 90% des re­ve­nus de la taxe aux Ca­na­diens tou­chés par les hausses du prix des car­bu­rants. Ils veulent aus­si in­ves­tir dans l’ef­fi­ca­ci­té éner­gé­tique des bâ­ti­ments gou­ver­ne­men­taux et mu­ni­ci­paux.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.