Quand les femmes di­rigent, les en­tre­prises gagnent

Les Affaires - - LES BRÈVES -

Un nou­veau rap­port de S&P Glo­bal Mar­ket In­tel­li­gence ré­vèle que les en­tre­prises pu­bliques di­ri­gées par des femmes sont plus pro­fi­tables et pro­duisent une meilleure per­for­mance du titre de l’en­tre­prise, que celles di­ri­gées par des hommes. L’étude a exa­mi­né les no­mi­na­tions aux postes de PDG et de di­rec­teurs fi­nan­ciers des en­tre­prises pré­sentes dans l’in­dice Rus­sell 3000, sur les 17 der­nières an­nées. La conclu­sion: deux ans après la no­mi­na­tion d’une femme PDG, les en­tre­prises sont per­çues par les in­ves­tis­seurs comme étant moins ris­quées et le titre de l’en­tre­prise aug­mente de 20% en moyenne. Les en­tre­prises avec des di­rec­trices fi­nan­cières sont moins ris­quées, plus pro­fi­tables de 6% et gé­nèrent 8% plus de ren­de­ment sur les titres. L’étude a aus­si trou­vé que les di­rec­trices fi­nan­cières avaient dé­ga­gé, sur les 17 an­nées, des bé­né­fices com­bi­nés de 1 800 mil­liards de dol­lars amé­ri­cains de plus que la moyenne de leurs sec­teurs. Les cher­cheurs ont conclu que les femmes di­ri­geantes consti­tuaient un bas­sin de ta­lents in­suf­fi­sam­ment uti­li­sé, prin­ci­pa­le­ment à cause d’un exa­men plus ri­gou­reux des can­di­da­tures des femmes à ces postes de di­rec­tion, ce qui fai­sait qu’elles étaient plus ta­len­tueuses que les hommes dans les mêmes postes. Les en­tre­prises di­ri­gées par des femmes sont aus­si plus di­ver­si­fiées et plus in­clu­sives, no­tam­ment en ce qui concerne la consti­tu­tion des CA, qui comptent en gé­né­ral deux fois plus de femmes que la moyenne du mar­ché.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.