Des ges­tion­naires de RPA très ac­tifs en im­mo­bi­lier com­mer­cial

Les Affaires - - LES GRANDS DE L’IMMOBILIER - Clau­dine Hé­bert clau­dine.he­[email protected]

50 M$ afin de trans­for­mer l’en­droit en mi­lieu de vie pour at­ti­rer des en­tre­prises du sec­teur créa­tif. En plus de re­nou­ve­ler com­plè­te­ment la struc­ture, les pro­mo­teurs ont ajou­té un gym­nase, une aire de jeux de table, une gar­de­rie, un ca­fé ex­ploi­té par le chef Mar­tin Ju­neau, ain­si que des en­clos à vé­los amé­na­gés di­rec­te­ment dans le hall d’en­trée.

« Nous avons éga­le­ment sa­cri­fié 40 aires de sta­tion­ne­ment pour amé­na­ger un parc ex­té­rieur », si­gnale M. Ga­lar­neau. Le com­plexe af­fi­chait dé­jà com­plet en jan­vier 2018, alors que les tra­vaux n’étaient même pas en­core ter­mi­nés, in­siste-t-il.

Si­gna­lons que l’an der­nier, une tran­sac­tion si­mi­laire avait eu lieu dans le même sec­teur. Les 7250 et 7450, rue du Mile End, avaient été ac­quis au coût de 155,5M$ par Sun Life. C’était d’ailleurs la plus im­por­tante tran­sac­tion de notre clas­se­ment 2018. Ces deux an­ciennes usines to­ta­li­sant 400000 pieds car­rés avaient fait l’ob­jet de tra­vaux de ré­fec­tion d’une qua­ran­taine de mil­lions de dol­lars après avoir été ache­tées en 2012 au coût de 16 M$ par la Cor­po­ra­tion im­mo­bi­lière Ke­vric et des in­ves­tis­seurs pri­vés. Fi­na­le­ment, les deux im­meubles ont été ven­dus pour plus de trois fois le coût d’in­ves­tis­se­ment.

Groupe Mau­rice, Groupe Sé­lec­tion, Cogir… les grands ges­tion­naires de ré­si­dences pri­vées pour aî­nés (RPA) ont, eux aus­si, pris part à la bouillon­nante ac­ti­vi­té im­mo­bi­lière com­mer­ciale de l’an­née 2019.

Bien qu’elle soit qua­li­fiée de tran­sac­tion d’af­faires (elle ne fi­gure pas au re­gistre fon­cier, ce qui l’ex­clut donc de notre clas­se­ment), la vente de 85% des parts du Groupe Mau­rice (qua­trième plus im­por­tant pro­prié­taire de RPA du Québec) à la fi­du­cie de pla­ce­ment im­mo­bi­lier Ven­tas pour la somme de 2,4 mil­liards de dol­lars, flirte avec la tran­sac­tion im­mo­bi­lière. Cette en­tente, in­siste-t-on chez Groupe Mau­rice, n’im­plique d’ailleurs que la dé­ten­tion des bâ­ti­ments. « L’ar­ri­vée de Ven­tas à titre de par­te­naire fi­nan­cier du Groupe Mau­rice sur­vient au terme de l’ex­pi­ra­tion de l’en­tente avec la so­cié­té d’in­ves­tis­se­ment Ip­so Fac­to, qui était par­te­naire du ges­tion­naire de­puis plus de quinze ans », fait sa­voir le fon­da­teur Luc Mau­rice.

Ven­tas est l’une des plus im­por­tantes fi­du­cies de pla­ce­ment im­mo­bi­lier (FPI) du monde, dé­te­nant plus de 1 200 pro­prié­tés aux États-Unis, au Ca­na­da et au Royaume-Uni. Elle col­la­bore avec plus de 200 ges­tion­naires de parcs im­mo­bi­liers de pre­mier plan, dont fait par­tie main­te­nant le

Groupe Mau­rice.

Cogir Im­mo­bi­lier agran­dit son ré­seau

Troi­sième plus im­por­tant pro­prié­taire de RPA du Québec, Cogir Im­mo­bi­lier prend place, pour sa part, au hui­tième rang de notre clas­se­ment. Au cours de l’an­née, l’en­tre­prise, qui dé­tient une qua­ran­taine de RPA au Québec, a agran­di son ré­seau en ache­tant Ci­té Rive, une ré­si­dence de

850 lo­ge­ments, si­tuée sur le bou­le­vard Gouin, à Mon­tréal, pour la somme de 135 M$. On y trouve quelques commerces au rez-de-chaus­sée, dont un dé­pan­neur et une phar­ma­cie.

« Cette ac­qui­si­tion per­met d’aug­men­ter notre pré­sence sur l’île de Mon­tréal, plus par­ti­cu­liè­re­ment sur le bou­le­vard Gouin, qui re­pré­sente la plus grande ar­tère du Ca­na­da pour le nombre de RPA », in­dique Ma­thieu Du­guay, pré­sident et chef de la di­rec­tion de Cogir Im­mo­bi­lier. Cogir, pour­suit-il, conti­nue­ra d’in­ves­tir en 2020 dans plu­sieurs autres pro­jets im­mo­bi­liers com­mer­ciaux, no­tam­ment la construc­tion du Jazz Bros­sard, une ré­si­dence nou­veau genre pour re­trai­tés, si­tuée au coeur du nou­veau quar­tier mul­tiu­sage So­lar Uni­quar­tier que dé­ve­loppe De­vim­co. L’en­tre­prise par­ti­cipe éga­le­ment au dé­ve­lop­pe­ment du pro­jet im­mo­bi­lier mul­tiu­sage Hu­ma­ni­ti, au centre-ville de Mon­tréal.

Coup de cir­cuit pour le Groupe Sé­lec­tion

Autre joueur du sec­teur RPA très ac­tif en im­mo­bi­lier com­mer­cial en 2019, le Groupe Sé­lec­tion. L’en­tre­prise s’est of­fert tout un ca­deau d’an­ni­ver­saire pour sa tren­tième an­née de créa­tion. Le deuxième plus im­por­tant ges­tion­naire de RPA du Québec, avec plus de 40 RPA, a ache­té le ter­rain de la Bras­se­rie Mol­son, rue Notre-Dame, à Mon­tréal. Conclue en juin der­nier, cette tran­sac­tion de 126 M$ a per­mis à l’en­tre­prise de de­ve­nir pro­prié­taire de quelque 1,2 mil­lion de pieds car­rés de su­per­fi­cie, ce qui en

Groupe Sé­lec­tion. Se­lon le ges­tion­naire im­mo­bi­lier, ils étaient au moins une di­zaine d’in­ves­tis­seurs in­té­res­sés par ce ter­rain. « Nous ne de­vions cer­tai­ne­ment pas fi­gu­rer en haut de la liste au dé­but des né­go­cia­tions. Nous sommes donc al­lés cher­cher des par­te­naires tels Mon­to­ni et le fonds im­mo­bi­lier de la FTQ pour créer un consor­tium. Un élé­ment qui a sans doute fait pen­cher la ba­lance en notre fa­veur », es­time M. Bou­clin.

Pour le mo­ment, au­cun plan n’a été di­vul­gué. Le nou­veau com­plexe im­mo­bi­lier de­vra d’ailleurs ob­te­nir l’aval de la Ville de Mon­tréal avant la pre­mière pel­le­tée de terre. Une condi­tion qui fi­gure au contrat. « Ce que l’on sou­haite tout de même, c’est de pou­voir construire au­tour de 5 000 lo­ge­ments mul­ti­gé­né­ra­tion­nels qui s’ins­pirent de nos marques Yim­by, REZ, Fridöm et bien sûr Sé­lec­tion Re­traite. Nous pré­voyons éga­le­ment amé­na­ger un es­pace vert sous forme de pro­me­nade flu­viale qui re­don­ne­ra l’ac­cès au fleuve aux ré­si­dents du fu­tur com­plexe ain­si qu’à la po­pu­la­tion qui ha­bite au­tour », sou­lève-t-il.

Le sec­teur mul­ti­ré­si­den­tiel re­pré­sente dé­sor­mais 10% du por­te­feuille de l’en­tre­prise qui dé­ve­loppe, entre autres, le sec­teur Dis­trict Union, à Ter­re­bonne, et Ro­se­mont Les Quar­tiers, à Mon­tréal. Un pour­cen­tage, conclut M. Bou­clin, que Groupe Sé­lec­tion sou­haite voir tri­pler au cours des trois pro­chaines an­nées.

« C’est un vé­ri­table coup de cir­cuit. Il s’agit, pour nous, d’une tran­sac­tion his­to­rique. Ja­mais nous n’avions payé aus­si cher pour ac­qué­rir un ter­rain. »

– Phi­lippe-Oli­vier Bou­clin, vice-pré­sident, Dé­ve­lop­pe­ment chez Groupe Sé­lec­tion

Cogir Im­mo­bi­lier est le troi­sième plus im­por­tant pro­prié­taire de RPA du Québec.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.