6,2 %

Les Affaires - - LES BRÈVES -

C’est le re­tard qu’ac­cuse l’ad­mi­nis­tra­tion qué­bé­coise sur le plan de la ré­mu­né­ra­tion glo­bale par rap­port à l’en­semble des autres sa­la­riés qué­bé­cois, constate l’Ins­ti­tut de la sta­tis­tique du Qué­bec (ISQ) dans sa plus ré­cente étude. L’an pas­sé, l’ISQ re­cen­sait un écart de 6,6 %. Des avances res­pec­tives de 6,7 % et de 7,8 % ont ce­pen­dant été ob­ser­vées vis-à-vis de l’en­semble des non-syn­di­qués et des sa­la­riés non syn­di­qués du sec­teur pri­vé. La ré­mu­né­ra­tion glo­bale com­prend les sa­laires, les avan­tages so­ciaux et les heures de pré­sence au tra­vail. La com­pa­rai­son est ef­fec­tuée à par­tir des sa­laires de 2019 et porte sur les en­tre­prises de 200 em­ployés et plus. Dans le cas des ad­mi­nis­tra­tions mu­ni­ci­pales, elle porte sur celles des mu­ni­ci­pa­li­tés de 25 000 ha­bi­tants et plus, qui comptent gé­né­ra­le­ment au moins 200 em­ployés.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.