À re­te­nir

Les Docs de Mon Quotidien - - La Uno -

1 Quand il pleut trop fort, toute l’eau ne peut pas être ab­sor­bée par les sols et les ri­vières. Ce­la pro­voque des crues et des inon­da­tions.

2 Dans les ré­gions mon­ta­gneuses, des inon­da­tions peuvent ar­ri­ver très vite et tout dé­vas­ter. En gé­né­ral, elles sont plus lentes dans les plaines.

3 Cer­tains chan­ge­ments cau­sés par l’homme (agran­dis­se­ment des villes, des­truc­tion des haies...) rendent les inon­da­tions plus fortes qu’au­pa­ra­vant.

Sur la pro­duc­tion d’élec­tri­ci­té

Si les ni­veaux d’eau sont trop bas, on ne peut plus re­froi­dir les ré­ac­teurs des cen­trales nu­cléaires avec l’eau des fleuves. On est donc obli­gé de les ar­rê­ter. Mais les gens consomment plus d’éner­gie quand il fait très chaud, à cause des cli­ma­ti­seurs et des ré­fri­gé­ra­teurs. Du coup, il n’y a plus as­sez d’élec­tri­ci­té.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.