L’eau, source de la vie sur la Terre

Au­jourd’hui Il y a 4,2 mil­liards d’an­nées

Les Docs de Mon Quotidien - - La Uno -

Les « briques » du vi­vant, les acides ami­nés (des élé­ments chi­miques), ap­pa­raissent dans les pro­fon­deurs des océans qui re­couvrent la jeune Terre.

Il y a 4 mil­liards d’an­nées

Des mo­lé­cules for­mées de plu­sieurs acides ami­nés font leur ap­pa­ri­tion dans les océans.

95 % d’eau Il y a 3,8 mil­liards d’an­nées

Les pre­miers êtres vi­vants ap­pa­raissent. Leur com­po­si­tion est ex­trê­me­ment simple : ils sont for­més d’une seule cel­lule. Cette cel­lule est ca­pable de se re­pro­duire : elle est donc vi­vante. Tous les êtres vi­vants sont consti­tués en grande par­tie d’eau. Elle leur est in­dis­pen­sable pour vivre. Mais tous les or­ga­nismes vi­vants n’ont pas be­soin d’ab­sor­ber la même quan­ti­té d’eau. Un grand chêne, qui est fait de 95 % d’eau, pompe plus de 100 litres d’eau par jour dans le sol. Au contraire, un re­nard du dé­sert peut se conten­ter de l’eau conte­nue dans ses proies. L’homme adulte, consti­tué à 65 % d’eau, doit ab­sor­ber en moyenne 2,5 litres d’eau par jour. Il le fait en bu­vant mais aus­si en man­geant, puisque tous les ali­ments contiennent de l’eau. L’homme peut vivre des se­maines sans man­ger, mais il ne peut te­nir que 2 ou 3 jours sans boire.

Il y a 220 mil­lions d’an­nées

Grâce à l’eau, la vie sur la Terre se di­ver­si­fie. De nom­breuses es­pèces vé­gé­tales et ani­males se dé­ve­loppent. C’est ain­si qu’il y a en­vi­ron 220 mil­lions d’an­nées ap­pa­raissent les di­no­saures. Ils se nour­rissent de plantes ou de pe­tits ani­maux (qui contiennent de l’eau).

Il y a 3,5 mil­lions d’an­nées

L’an­cêtre de l’homme, l’aus­tra­lo­pi­thèque, existe lui aus­si grâce à la pré­sence d’eau sur la Terre.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.