Les eaux sou­ter­raines

L’in­fil­tra­tion La source

Les Docs de Mon Quotidien - - La Uno -

les eaux sou­ter­raines sortent na­tu­rel­le­ment du sol

C’est un en­droit où L’eau de pluie s’in­filtre dans le sol en pas­sant par toutes les fis­sures de la terre ou de la roche. Elle se dé­bar­rasse ain­si de ses im­pu­re­tés et rem­plit les es­paces vides avant d’être ar­rê­tée par une couche im­per­méable.

Cir­cuit de l’eau

Pen­dant la nuit (quand la consommation est basse), l’eau est pous­sée vers le haut par des pompes. sou­vent avec l’aide d’entreprises spé­cia­li­sées.

Rem­plis­sage d’une pis­cine

de 50000 à 80 000 litres la quan­ti­té d’eau uti­li­sée

dans la mai­son. Il per­met de cal­cu­ler com­bien il fau­dra payer pour la fac­ture du ser­vice de l’eau.

Les ca­na­li­sa­tions

Elles trans­portent l’eau des ré­ser­voirs aux ha­bi­ta­tions. Puis, quand l’eau a été uti­li­sée, jus­qu’aux égouts. En France, le ré­seau de ca­na­li­sa­tions d’eau me­sure plus de 850 000 km.

Dans les ré­gions où les pluies étaient rares,

les hommes met­taient au point des pro­cé­dés pour dé­ri­ver l’eau des fleuves. Ils pou­vaient ain­si culti­ver de plus en plus de terres grâce à des ré­seaux de ca­naux.

Les mou­lins à eau

Dès la fin de l’an­ti­qui­té, les hommes ont uti­li­sé les roues à aubes pour faire fonc­tion­ner des ma­chines qui écra­saient le grain et fai­saient de la fa­rine. Ces sys­tèmes ont été per­fec­tion­nés tout au long du Moyen Âge.

Les grains étaient ver­sés dans la tré­mie…

… pour être écra­sés par la meule ac­tion­née par un en­gre­nage…

Les la­voirs

Les femmes de­vaient se rendre au bord des cours d’eau pour net­toyer le linge. Dans les villes et les vil­lages, on construi­sait des abris avec des ca­naux spé­cia­le­ment amé­na­gés pour leur fa­ci­li­ter le tra­vail.

Les bains pu­blics

Comme il n’y avait pas d’eau dans les mai­sons, les gens se la­vaient dans les ri­vières ou dans les fleuves. En ville, beaucoup de gens al­laient dans les bains pu­blics, des en­droits où l’on pou­vait se la­ver à l’eau chaude en payant.

Les por­teurs d’eau

Dans les villes, il fal­lait aller cher­cher l’eau aux puits ou à la ri­vière pour boire et se la­ver. Des por­teurs d’eau la dis­tri­buaient dans tous les quar­tiers.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.