Ha­dès, le dieu des En­fers

Les Docs de Mon Quotidien - - La Uno -

Le frère de Zeus

Ha­dès est le 3e en­fant de Cro­nos et de Rhéa, les Ti­tans. Comme ses frères et soeurs, il est dé­vo­ré par son père Cro­nos. Mais son frère Zeus, sau­vé par Rhéa, oblige Cro­nos à tous les re­cra­cher. Par la suite, Ha­dès aide Zeus à de­ve­nir le roi des dieux.

Le maître des En­fers

Ha­dès règne sur les En­fers : le royaume des morts si­tué dans les pro­fon­deurs de la Terre. Il sur­veille les morts et les em­pêche de re­ve­nir dans le monde des vi­vants. As­sis sur un trône, il gou­verne son royaume grâce à son sceptre. Il porte un casque qui peut le rendre in­vi­sible.

L’en­lè­ve­ment de Per­sé­phone

Très belle, Per­sé­phone est la fille de Zeus et de Dé­mé­ter, la déesse des mois­sons. Ha­dès, son oncle, tombe amou­reux d’elle. Un jour, il en­lève Per­sé­phone alors qu’elle en train de cueillir des fleurs. En colère, Dé­mé­ter em­pêche les plantes de ger­mer tant qu’elle n’au­ra pas re­trou­vé sa fille. Les hommes sont af­fa­més et Zeus es­saie de trou­ver une so­lu­tion. Fi­na­le­ment, il dé­cide que Per­sé­phone pas­se­ra l’au­tomne et l’hi­ver avec Ha­dès. Au prin­temps, elle re­vien­dra sur l’olympe ai­der sa mère à « ré­veiller » la vé­gé­ta­tion.

Les En­fers

Le royaume d’ha­dès est sé­pa­ré du monde des vi­vants par un grand fleuve: le Styx. Les En­fers sont di­vi­sé en plu­sieurs ré­gions : Le Tar­tare : ceux qui ont fait de mau­vaises ac­tions pen­dant leur vie y sont em­pri­son­nés. C’est un lieu ter­rible où les âmes su­bissent des châ­ti­ments cruels. Le Tar­tare est gar­dé par Cer­bère, un chien à 3 têtes.

Les Champs Ély­sées :

les hé­ros et les gens ver­tueux passent l’éter­ni­té dans ce lieu pa­ra­di­siaque, aux pay­sages ma­gni­fiques et au cli­mat très doux.

La déesse de l’agri­cul­ture

Dé­mé­ter est la fille de Cro­nos et de Rhéa, et la soeur de Zeus. La déesse fait ger­mer les graines et pous­ser le blé quand le prin­temps ar­rive. Elle en­seigne aux hommes l’agri­cul­ture. C’est une déesse vi­tale pour les Grecs : sans elle, ils n’au­raient rien à man­ger ! Ils la cé­lèbrent chaque an­née pen­dant les fêtes des mois­sons.

Le blé

Dé­mé­ter est sou­vent re­pré­sen­tée as­sise. Elle porte des épis de blé tres­sés dans les che­veux. Elle est par­fois ac­com­pa­gnée de ses ani­maux sa­crés : la cou­leuvre et la truie.

Dé­mé­ter et Per­sé­phone

Per­sé­phone, la fille de Dé­mé­ter, est en­le­vée par Ha­dès, le dieu des En­fers. Fu­rieuse, Dé­mé­ter quitte l’olympe et re­fuse de faire pous­ser les plantes. Les hommes sont pri­vés de nour­ri­ture ! Zeus sup­plie Dé­mé­ter de re­ve­nir. Elle ac­cepte à condi­tion de re­trou­ver sa fille. Un ac­cord est trou­vé : Per­sé­phone pas­se­ra l’au­tomne et l’hi­ver aux En­fers avec Ha­dès, et le reste de l’an­née sur la Terre avec Dé­mé­ter.

Les sai­sons

Pour les Grecs, le re­tour de Per­sé­phone au­près de Dé­mé­ter cor­res­pond au prin­temps. Lors­qu’elle re­monte des En­fers, les graines germent de nou­veau. Ain­si, les al­lers-re­tours de Per­sé­phone entre le monde des vi­vants et les En­fers pro­voquent les sai­sons !

3 Aphro­dite est ma­riée avec Hé­phaïs­tos, le dieu du feu, très laid. Mais elle le trompe sou­vent avec des dieux ou des hommes.

4 Aphro­dite, très ja­louse, pu­nit d’autres belles femmes.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.