Un jar­din nour­ri­cier sur le toit de la Mai­son de l'en­fance

Les Nouvelles Saint-Laurent - - LA UNE - AR­NAUD.BARBET@tc.tc

Il est des idées que l’on ai­me­rait voir es­sai­mer sur tout le ter­ri­toire de Mon­tréal. Sur le toit de la Mai­son de l’En­fance de Saint- Laurent existe un pa­ra­dis vert, un pa­ra­dis à vo­ca­tion hu­ma­ni­taire.

Quelques es­ca­liers à gra­vir et l’on dé­couvre une oa­sis, « un jar­din nour­ri­cier » comme à plai­sir à l’ap­pe­ler Guy Déziel, le Di­rec­teur de Vert­ci­té, or­ga­nisme ges­tion­naire de l’Éco-quar­tier Saint-Laurent. Courges, to­mates, fleurs co­mes­tibles, poi­vrons, tour­ne­sols, et bien d’autres lé­gu­mi­neuses sont en ébul­li­tion. L’eau de pluie y est réuti­li­sée, les conte­nants sont en ma­tières re­cy­clables à 100%, et la par­tie vé­gé­tale du toit com­bat la cha­leur en­vi­ron­nante.

L’ins­tal­la­tion de ce po­ta­ger est un pro­jet pi­lote à suc­cès, Si­mon Broquet, Co­or­don­na­teur du pro­gramme Éco-quar­tier Saint-Laurent, n’en dé­mord pas. La cul­ture ur­baine éco­lo­gique est une des so­lu­tions aux dif­fi­cul­tés de la vie, dit-il : « Ici, nous fai­sons des ate­liers avec les fa­milles dans le be­soin de la mai­son de l’en­fance. On leur offre une pos­si­bi­li­té simple et peu coû­teuse de se nour­rir, fa­cile à pra­ti­quer chez soi ».

Un pro­jet glo­bal en de­ve­nir

Éri­gé sur l’un des seuls bâ­ti­ments de construc­tion éco- res­pon­sable de l’ar­ron­dis­se­ment, ce po­ta­ger rem­plit un rôle so­cial im­por­tant. Les fa­milles et les jeunes en­fants s’y re­trouvent, échangent, et pro­fitent des ré­coltes. Si­mon sou­haite dans l’ave­nir bou­cler la boucle : « Nous es­pé­rons dans les pro­chaines an­nées of­frir des ate­liers de nu­tri­tions avec nos par­te­naires afin de lut­ter ef­fi­ca­ce­ment contre la mal­bouffe, un fléau pour tous les gens dans le be­soin ».

Ce pro­jet est né d’une réa­li­té évi­dente à Saint-Laurent, les terres arables ont lais­sé place à l’un des plus grands parcs in­dus­triels du pays. Il était né­ces­saire de faire re­vivre cette agri­cul­ture de fa­çon har­mo­nieuse afin de ré­pondre à des be­soins en ali­men­ta­tion de plus en plus pres­sants, es­time Guy Déziel. Il in­vite d’ailleurs tous les ac­teurs de la ci­té à s’in­ves­tir dans de tels pro­jets, « nous sommes prêts à of­frir notre ex­per­tise à tous mo­ments, nous es­pé­rons de­ve­nir l’in­ter­lo­cu­teur unique aux ser­vices des ci­toyens et de la mu­ni­ci­pa­li­té ».

Un pro­jet pi­lote qui in­ves­tit aus­si cer­taines écoles de l’ar­ron­dis­se­ment. Pour Si­mon, l’ave­nir de la pla­nète passe par l’édu­ca­tion des en­fants. Les en­fants sont des éponges. Ils com­prennent vite et semblent des fois beau­coup plus à même de faire pas­ser le mes­sage, même à leurs pa­rents, ex­plique-t-il. « Lors de nos ate­liers pa­rents-en­fants, je me suis sur­pris à voir des en­fants éber­lués d’en­tendre leurs pa­rents ne pas dé­te­nir cer­taines no­tions en dé­ve­lop­pe­ment du­rable, no­tam­ment à pro­pos du re­cy­clage », ra­conte-t-il, avec amu­se­ment, tout en as­su­rant que dans la glo­ba­li­té, la po­pu­la­tion est de plus en plus sen­sible à la pro­tec­tion de l’en­vi­ron­ne­ment.

(Pho­tos: Syl­vain Ga­gnon)

Si­mon Broquet, Co­or­don­na­teur du pro­gramme Éco-quar­tier SaintLaurent prend soin du ba­si­lique.

L'équipe de Vert­ci­té prête pour l'en­tre­tien ma­ti­nal du jar­din.

Les fleurs de tour­ne­sol pro­fitent du so­leil es­ti­val.

Les to­mates du jar­din sont pro­met­teuses.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.