Ap­pri­voi­ser l’apiculture

Les Nouvelles Saint-Laurent - - ACTUALITIES - JOHANNA PELLUS johanna.pellus@tc.tc

EN­FANCE. Un Centre de pe­tite en­fance (CPE) de Saint-Laurent a dé­sor­mais quelques mil­liers de lo­ca­taires sup­plé­men­taires. Des abeilles per­met­tront à une soixante d’en­fants de s’ini­tier à l’en­vi­ron­ne­ment. Le CPE L’Oréal Kids, sur la rue Dou­glas B. Flo­rea­ni, de­vient ain­si l’un des pre­miers à prendre l’ini­tia­tive d’ins­tal­ler deux ruches.

« C’est une belle fa­çon d’im­pli­quer les en­fants et de les sen­si­bi­li­ser au fait qu’on a be­soin des abeilles pour les po­ta­gers et les fleurs », sou­ligne la di­rec­trice de l’éta­blis­se­ment, Ma­ry Pat­sat­zis, qui a eu un coup de coeur pour cette idée alors qu’elle cher­chait un pro­jet éco­lo­gique.

S’il y avait quelques craintes quant à la pré­sence d’abeilles proche des en­fants, elles ont été ra­pi­de­ment ba­layées par l’un des par­te­naires de ce pro­jet. Les api­cul­teurs de l’en­tre­prise Al­véole ont ins­tal­lé les ruches as­sez loin du jar­din d’en­fants, en plus de pro­po­ser un for­fait « clé en main ».

« Les en­fants vont pou­voir ap­prendre d’où viennent les lé­gumes pour ne pas dire, au se­con­daire, que les to­mates ar­rivent de l’épi­ce­rie. C’est un cercle com­plet d’édu­ca­tion, de la pol­li­ni­sa­tion aux ali­ments », ex­plique le res­pon­sable du dé­ve­lop­pe­ment des af­faires chez Al­véole, Jo­na­than Pel­land.

Les jeunes de pré­sco­laire bé­né­fi­cie­ront d’ate­liers sur l’éco­sys­tème et les abeilles, en plus de par­ti­ci­per à l’ex­trac­tion et la mise en pots du miel, cet au­tomne. Ils ont aus­si pré­pa­ré le nid douillet des abeilles en dé­co­rant les ruches. L’une est pein­tu­rée de jaune et noir, tan­dis que l’autre est or­née de fleurs. Ils ont pré­pa­ré l’agran­dis­se­ment de la de­meure, en pein­tu­rant les hausses, les boîtes qui s’em­pi­le­ront sur la pre­mière.

ÉMER­VEILLÉS

Pe­tits et grands sont tous émer­veillés de ce nou­veau pro­jet. Mé­la­nie Per­reault, dont deux en­fants vont au CPE, au­ra vue sur les ruches de­puis son bu­reau chez L’Oréal. En­fants comme em­ployés pour­ront d’ailleurs ob­ser­ver le tra­vail des abeilles à tra­vers la vitre.

« Les ser­vices du CPE vont au-de­là de nos at­tentes, in­dique Mme Per­reault. En plus du pro­gramme d’in­té­gra­tion à l’école, les en­fants sont ha­bi­tués à tra­vailler de con­cert avec l’en­vi­ron­ne­ment, par l’édu­ca­tion au re­cy­clage et à la bonne ali­men­ta­tion. »

Les jeunes bé­né­fi­cie­ront quo­ti­dien­ne­ment du jar­din amé­na­gé avec l’aide de l’en­tre­prise Mi­croHa­bi­tat. Sur des ar­bustes, ils pour­ront ré­col­ter des bleuets. Dans les pots, to­mates, poi­vrons, ba­si­lic, épi­nards et choux ont été plan­tés.

« Ils ont par­ti­ci­pé à la mise en terre, ex­plique la co­fon­da­trice de Mi­croHa­bi­tat, Or­lane Pa­net. C’est un éveil par rap­port à ce qu’ils consomment. »

Culti­vés de ma­nière éco­lo­gique et sans pes­ti­cides, les lé­gumes et fines herbes se­ront main­te­nus en forme à l’aide d’un co­mi­té d’édu­ca­trices du CPE no­tam­ment, qui as­sis­te­ront les en­fants dans les tâches du jar­din. Mme Pa­net vien­dra une fois par mois pour faire un sui­vi.

Les abeilles vien­dront bu­ti­ner les fleurs du po­ta­ger et ain­si as­su­rer sa pol­li­ni­sa­tion, soit la re­pro­duc­tion des plantes. Comme elles vont jus­qu’à cinq ki­lo­mètres au­tour de la ruche, elles pro­fi­te­ront éga­le­ment du parc-na­ture du Bois- de-Liesse voi­sin.

Le co­fon­da­teur d’Al­véole, Étienne La­pierre, ga­ran­tit que le miel pro­duit à la cen­trale de L’Oréal Ca­na­da à Saint-Laurent se­ra unique, très dif­fé­rent de ce­lui de l’épi­ce­rie, grâce à la di­ver­si­té des fleurs pré­sentes.

(Pho­to : Mé­tro Mé­dia – Pa­trick Si­cotte)

Na­than et Léa pour­ront ap­prendre le fonc­tion­ne­ment d’un po­ta­ger avec leurs édu­ca­trices, voire avec leur ma­man, Mé­la­nie Per­reault, qui tra­vaille juste à co­té.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.