Tra­vaux syl­vi­coles : « il y au­ra une sai­son »

L'Etoile du Lac - - ACTUALITÉS - Da­niel Mi­gneault

L’in­quié­tude gran­dit de jour en jour pour les tra­vailleurs syl­vi­coles qui ignorent s’ils pour­ront re­tour­ner en fo­rêt au cours des pro­chaines se­maines. La si­tua­tion n’est tou­te­fois pas iden­tique pour toutes les en­tre­prises ou co­opé­ra­tives.

La So­cié­té syl­vi­cole de Cham­bord est per­sua­dé d’avoir suf­fi­sam­ment de tra­vail pour oc­cu­per ses 250 em­ployés : « Abi­ti­biBo­wa­ter est l’un de nos clients im­por­tants et l’en­tre­prise a an­non­cé qu’il y au­ra des tra­vaux. Nous avons aus­si plu­sieurs contrats dans le sec­teur de Chi­bou­ga­mau. Notre clien­tèle est di­ver­si­fiée. Je suis très op­ti­miste. Il y au­ra une sai­son comme d’ha­bi­tude », af­firme le di­rec­teur gé­né­ral, Be­noît Boi­ly.

Ce der­nier com­prend tou­te­fois l’in­quié­tude pour les tra­vailleurs. Cer­taines en­tre­prises comme Ar­bec ont an­non­cé un ar­rêt tem­po­raire des opé­ra­tions de sciage et un re­tour en fo­rêt en juillet seule­ment au mi­ni­mum.

« La mi­nistre des Res­sources na­tu­relles a pris l’en­ga­ge­ment de tout mettre en oeuvre pour ne pas lais­ser les tra­vailleurs chez eux. Elle semble très sen­sible à la si­tua­tion. On ne connaît tou­jours pas les bud­gets qui se­ront al­loués, mais ça a tou­jours été comme ce­la. Ce qui crée de l’in­quié­tude, c’est la crise fo­res­tière», men­tionne-t-il.

L’Étoile du Lac a aus­si ten­té de re­joindre la Co­opé­ra­tive de so­li­da­ri­té Ri­vière-aux-Sau­mons de La Do­ré pour ob­te­nir des dé­tails, mais nos ap­pels n’ont pas été re­tour­nés.

Par­ti qué­bé­cois

Le dé­pu­té de Roberval, De­nis Trot­tier, et ses col­lègues du cau­cus ré­gio­nal du Par­ti qué­bé­cois pressent le gou­ver­ne­ment de ré­agir.

Plu­sieurs en­tre­prises syl­vi­coles ré­clament de l’aide pour en­tre­prendre leur sai­son de tra­vail. Elles n’ont pas les li­qui­di­tés fi­nan­cières pour amor­cer le re­boi­se­ment.

« Des mil­liers de tra­vailleurs au Qué­bec sont en at­tente de­puis des se­maines d’une dé­ci­sion de la mi­nistre des Res­sources na­tu­relles. Des mil­liers de plants risquent de ne pas être plan­tés, parce que l’ar­gent pro­mis n’est pas au ren­dez­vous. Il y a ur­gence et ce n’est pas au mois d’août ou en hi­ver qu’il fau­dra faire les tra­vaux syl­vi­coles », in­siste De­nis Trot­tier.

Les dé­pu­tés de­mandent à la mi­nistre des Res­sources na­tu­relles, Na­tha­lie Nor­man­deau, de re­con­duire au plus vite l’aide ac­cor­dée l’an­née der­nière, comme elle l’avait pro­mis il y a un mois. Ce­la per­met­trait au moins d’at­té­nuer sur un front les im­pacts de la crise fo­res­tière.

De­nis Trot­tier en pro­fite pour ré­ité­rer sa Loi sur l’uti­li­sa­tion du bois dans la construc­tion pu­blique dé­po­sée l’au­tomne der­nier. Il s’agi­rait d’un autre moyen d’at­té­nuer la crise fo­res­tière.

Pho­to :courtoisie)

Il y au­ra une sai­son de syl­vi­cul­ture se­lon Be­noît Boi­ly de la So­cié­té syl­vi­cole de Cham­bord.(

Pho­to : courtoisie)

De­nis Trot­tier presse le gou­ver­ne­ment d’agir.(

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.