Un prin­temps tran­quille pour la SOPFEU

La vi­gi­lance est de mise mal­gré le faible in­dice d’in­flam­ma­bi­li­té

L'Etoile du Lac - - ACTUALITÉS - Da­niel Mi­gneault

À cette même pé­riode en 2010, la So­cié­té de pro­tec­tion des fo­rêts contre le feu (SOPFEU) était en pleine ébul­li­tion avec de nom­breux feux de fo­rêt en ac­ti­vi­té au Sa­gue­nay—Lac-Saint-Jean et plu­sieurs autres à ve­nir. La si­tua­tion est tout autre cette an­née, car au­cun feu n’a en­core été en­re­gis­tré sur le ter­ri­toire

Au Qué­bec, la SOPFEU a com­bat­tu seule­ment 45 in­cen­dies qui ont af­fec­té 37,6 hec­tares.

« Nos ac­ti­vi­tés sont di­rec­te­ment tri­bu­taires des condi­tions mé­téos. Le mois d’avril très plu­vieux et les tem­pé­ra­tures fraiches du mois de mai ont contri­bué à ce faible in­dice d’in­flam­ma­bi­li­té. Il est pro­bable que les gens soient un peu moins pru­dents en pen­sant qu’il n’y a pas de dan­ger. Il faut tou­jours faire preuve de vi­gi­lance », sou­tient le pré­po­sé à l’in­for­ma­tion à la base de la SOPFEU à Roberval, Mar­cel Tru­del.

Quelques conseils

Les feuilles mortes, l’herbe sèche et les brous­sailles peuvent al­lè­gre­ment pro­pa­ger le feu. Plu­sieurs ré­si­dants pro­fitent de cette pé­riode pour faire le grand mé­nage de leur ter­rain. Ils font bru­ler ces re­bus secs.

Avant d’al­lu­mer, pen­sez-y bien. Un fort vent ou une bour­rasque peuvent pro­pa­ger ra­pi­de­ment les flammes vers une fo­rêt ou pire cau­ser la perte de votre ré­si­dence, cha­let ou ceux de vos voi­sins.

Il est re­com­man­dé d’ob­te­nir un per­mis de bru­lage de la part de la mu­ni­ci­pa­li­té. Al­lu­mez un feu dans un en­droit dé­ga­gé. As­su­rez-vous de pou­voir le mai­tri­ser ra­pi­de­ment au be­soin.

Aide à l’Al­ber­ta

L’Al­ber­ta est aux prises avec d’im­por­tants in­cen­dies de fo­rêt en ce dé­but de sai­son. Comme la si­tua­tion est toute autre au Qué­bec, la SOPFEU a ac­cep­té de prê­ter quatre avions­ci­ternes CL-415 et leur équi­page pour lut­ter contre les flammes. Ils res­te­ront sur place tant que né­ces­saire.

Pho­to : archives)

En 2010, la SOPFEU a connu un été très char­gé.(

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.