Des signes en­cou­ra­geants pour le pe­tit Vic­tor

L'Etoile du Lac - - ACTUALITÉS - Jeff Ga­gnon

Suite à une pre­mière ren­contre avec la fa­mille en no­vembre der­nier, le jeune Vic­tor Gor­ben­ko, qui avait tou­ché le pu­blic, prend de mieux en mieux sa ma­la­die, garde le sou­rire et vit plei­ne­ment son en­fance comme tous les en­fants de son âge. Le bam­bin, âgé main­te­nant de 19 mois, a vé­cu le pire lors des opé­ra­tions su­bies en 2010.

Se pa­rents, Va­syl Gor­ben­ko et Ca­the­rine Lan­glais, ont re­pris un cours de vie nor­mal de­puis jan­vier, mo­ment où l’en­fant a ces­sé les trai­te­ments de dia­lyse et chi­mio­thé­ra­pie, in­ter­ven­tions qui se sont ef­fec­tuées au rythme de trois fois par se­maine. Rap­pe­lons que les mé­de­cins ont diag­nos­ti­qué deux formes de can­cer à sa nais­sance, ma­la­die qui gé­nère la mul­ti­pli­ca­tion anor­male de cel­lules, et qui a coû­té un rein au bé­bé.

La conti­nui­té des sui­vis mé­di­caux a ra­di­ca­le­ment di­mi­nué, pas­sant ain­si à une vi­site au trois mois à Qué­bec pour le can­cer, et une autre à Montréal pour l’in­suf­fi­sance ré­nale. Un contrôle san­guin aux deux se­maines est en­core né­ces­saire. Ces dif­fé­rents tests de san­té se­ront conti­nuels, mais bais­se­ront à me­sure que l’en­fant pren­dra de l’âge, et pour­raient se fixer à seule­ment une ren­contre avec les spé­cia­listes une fois par an­née.

Après 24 trai­te­ments de chi­mio­thé­ra­pie et près de 2 mois et de­mi de dia­lyse, le pe­tit Vic­tor ne gar­de­ra au­cune sé­quelle per­ma­nente de cette bat­te­rie d’in­ter­ven­tions. Mme Lan­glais a re­pris son poste d’en­sei­gnante de ma­thé­ma­tiques à Saint-Fé­li­cien. Quant à M. Gor­ben­ko, il est à l’em­ploi d’une en­tre­prise de construc­tion où il se spé­cia­lise comme plâ­trier.

Un ave­nir po­si­tif

Sou­la­gé de la chi­mio­thé­ra­pie de­puis jan­vier, le gar­çon pour­ra bé­né­fi­cier d’une greffe d’un rein, même ce­lui d’un adulte, un an après le der­nier trai­te­ment. Sa mère étant com­pa­tible avec lui, elle pour­rait lui faire don du pré­cieux or­gane.

D’im­por­tantes dé­ci­sions se­ront à prendre après le pro­chain exa­men de Vic­tor en juillet pro­chain, mais tout semble sur la bonne voie quant à un prompt ré­ta­blis­se­ment.

« Mal­gré toutes les épreuves, on est tou­jours res­tés en­semble, et très unis », ter­mine Mme Lan­glais.

Pho­to : Jeff Ga­gnon)

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.