La Ville de Ro­ber­val tou­jours en dis­cus­sion

L'Etoile du Lac - - ACTUALITÉS - HÉ­LÈNE GAGNON he­lene.gagnon@tc.tc

Dé­ve­lop­pe­ment du centre-ville

AF­FAIRES. Contrai­re­ment à cer­tains ouï­dire, Guy La­rouche confirme que la Ville de Ro­ber­val est tou­jours en dis­cus­sion avec les pro­prié­taires phar­ma­ciens des suc­cur­sales Uni­prix de Ro­ber­val, Ju­lie Beau­pré et Da­niel Guay, ain­si que le ges­tion­naire Mi­chel Go­mol­ka.

« Nous n’avons pris au­cun re­cul face à ce pro­jet. Bien au contraire, nous avons oc­troyé un man­dat quant à la dé­con­ta­mi­na­tion. Dans ce dos­sier-là, au­cune pro­messe ni en­tente n’a été faite aux pro­mo­teurs. Ils avancent de leur cô­té et nous les ac­com­pa­gnons. On tra­vaille en­semble pour trou­ver des so­lu­tions. Pro­chai­ne­ment, des ren­contres au­ront lieu avec le con­seil et les pro­mo­teurs afin de par­ler de l’évo­lu­tion du dos­sier », men­tionne le maire Guy La­rouche. Les vi­trines-mu­sées nous per­mettent de ca­mou­fler une si­tua­tion éco­no­mique qui est dé­so­lante. » —Guy La­rouche

Rap­pe­lons que lors de l’an­nonce of­fi­cielle en mars, les pro­mo­teurs éva­luaient les coûts du pro­jet à 5 M$. Si les ap­pels d’offres res­pec­taient cette somme, ceux-ci ac­cep­taient d’al­ler de l’avant. Par la suite, ils de­vront bien en­ten­du né­go­cier avec la Ville afin de dé­ter­mi­ner le coût d’achat du ter­rain et du bâ­ti­ment. De plus, les pro­mo­teurs de­vront éga­le­ment trou­ver des lo­ca­taires su­pé­rieurs.

PRO­JETS

afin de meu­bler les étages

M. La­rouche sou­ligne qu’il y a un en­goue­ment à l’heure ac­tuelle pour le centre-ville avec tous les pro­jets qui s’an­noncent.

« J’ai dis­cu­té avec quelques per­sonnes du do­maine im­mo­bi­lier et ils me men­tion­naient que plu­sieurs per­sonnes étaient en at­tente des dif­fé­rents pro­jets afin de se po­si­tion­ner. Il y a un en­goue­ment. On tra­vaille fort pour l’amé­lio­rer, au­tant par des pro­jets que des pro­grammes. Les pro­grammes de site web ou le pro­gramme lo­ca­tif ont de l’im­pact ac­tuel­le­ment. Nous en at­tri­buons à chaque séance du con­seil », sou­ligne le maire.

Der­niè­re­ment, la Ville a dé­cro­ché un prix pour son pro­jet de Vi­trines-mu­sées. Les élus sont conscients que ce pro­jet n’est qu’un pan­se­ment.

« C’est une so­lu­tion tem­po­raire. Je rêve de la jour­née ou nous n’au­rons plus be­soin de ces vi­trines dé­co­ra­tives. Ce­la vou­dra dire que tous les lo­caux sont pleins. On es­père que des pro­jets, comme le Pa­lais de jus­tice, se concré­tisent afin d’amé­lio­rer la si­tua­tion de notre cen­tre­ville », conclut M. La­rouche.

(Pho­to TC Media – Hé­lène Gagnon)

La Ville de Ro­ber­val est tou­jours en dis­cus­sion avec les pro­prié­taires phar­ma­ciens et le ges­tion­naire des suc­cur­sales Uni­prix de Ro­ber­val.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.